La bourse ferme dans 3 h 57 min

L'Oréal veut devenir "le premier acteur du luxe en beauté" explique Jean-Paul Agon

1 / 2

L'Oréal veut devenir "le premier acteur du luxe en beauté" explique Jean-Paul Agon

Des résultats records pour L'Oréal en 2019 qui a affiché sa meilleure croissance de la décennie. Sur l'ensemble de l'année, les revenus du groupe ont ainsi progressé de 8% à données comparables et atteignent 29,8 milliards d'euros. 

Le résultat d'une réorientation stratégique vers le luxe, peut-être inspirée par le succès impressionnant de LVMH. "L'Oréal a toujours été équilibré" assure son PDG Jean-Paul Agon, invité sur le plateau de Good Morning Business, ce vendredi. "Mais c'est vrai que c'est un nouvel équilibre."

Il y a dix ans, la division 'mass market' "représentait plus de 50%" poursuit le patron. "Et maintenant, nous avons un groupe plus équilibré avec une division luxe et une division 'mass market' qui vont bientôt être à égalité aux alentours de 40% et donc une activité luxe plus importante."

"C'est vrai que ces dernières années, nous avons vraiment bien développé cette activité avec l'acquisition de Yves-Saint-Laurent Beauté, avec le développement formidable de la marque Armani, avec Lancôme qui est devenue la première marque de luxe mondiale (de beauté, nlrl) "

Et de nouveaux projets arrivent pour le groupe, comme l'acquisition de la licence Prada d'ici 2021 ou encore celles de Mugler et Azzaro. "Nous voulons être le premier acteur du luxe en beauté" ambitionne désormais Jean-Paul Agon.

Pour autant, pas question de mettre tous ses œufs dans le même panier, en se concentrant uniquement sur ce secteur très...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi