La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2076
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 203,23
    +2 434,55 (+6,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,91
    +30,81 (+3,12 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

L'Oréal : Jean-Paul Agon lègue un groupe en bonne forme

·2 min de lecture

Jean-Paul Agon a présenté pour la dernière fois les résultats du groupe de cosmétiques avant de passer le relais à Nicolas Hieronimus. Un groupe en bonne forme, dynamisé par le boom du e-commerce et du marché chinois.

L’emblématique patron de Jean-Paul Agon présentait pour la dernière fois de son mandat les résultats du groupe de cosmétiques. Une présentation par vidéo devant une salle déserte mais non sans émotion, dix ans après sa prise de fonction en 2011 : "Vous ne savez pas à quel point je regrette que personne ne soit ici dans la grande salle aujourd’hui, a-t-il dit ce vendredi 12 février par écran interposé aux analystes financiers et journalistes. Je vous remercie pour votre confiance en L’Oréal et en moi. J’ai beaucoup appris auprès de vous. Vous allez tous me manquer". Il , à quelques mois de ses 65 ans correspondant à la limite d’âge. Avec Nicolas Hieronimus, 57 ans, actuel directeur général adjoint en charge des divisions de L’Oréal, "vous êtes dans de très bonnes mains, a assuré Jean-Paul Agon. Il est super-doué et super-charmant, je suis sûr que vous aurez des années merveilleuses avec lui".

Optimisme

L’héritage est solide. L’Oréal affiche pour 2020 , et un résultat d’exploitation de 18,6%, soit le même taux qu’en 2019. Un exploit. Le résultat net ressort à 3,5 milliards d’euros en baisse de 5%. Sur l’année 2020, trois départements sur quatre – L’Oréal professionnel (-10%), les produits grand public (-8,2%) et L’Oréal Luxe (-7,6%) – affichent une baisse de leurs ventes, le département cosmétique active, qui vend des produits de soin pour la peau sur recommandation des médecins, affichant seul une belle hausse (+13%). Mais au quatrième trimestre, les quatre branches sont stables (grand public) ou en hausse, voire en très forte hausse (+30,7% pour la branche cosmétique active). Jean Paul Agon se veut donc optimiste pour l’avenir. "Le marché va renouer avec la croissance en 2021, dit-il. C’est l’occasion de réinitialiser la structure de coûts de l’entreprise et de redéfinir de nouvelles façons de travailler ou de voyager". Nicolas Hieronimus héritera dans un peu plus de deux mois d’un empire qui a su amortir les effets de la crise sanitaire et conserve sous le pied de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi