La bourse est fermée

L'opticien Lunettes pour tous voit plus grand

A première vue, la boutique est celle d'un opticien traditionnel. À y regarder de plus près, on constate que le prix des montures n'a rien d'ordinaire. Il commence à 10 euros et plafonne à 50, avec un choix de centaines de modèles. Pour les verres, les 30 euros ne seront pas dépassés quelle que soit la correction. Dès 10 euros, le client se voit même proposer un produit avec quatre traitements : antirayures, antireflet, antisalissures, hydrophobe. Le client peut arriver avec ou sans ordonnance, repasser éventuellement un test de vue dans la boutique, revenir un mois après l'achat s'il n'est pas satisfait.

Depuis sa création au printemps 2014, Lunettes pour tous tient sa promesse : proposer en dix minutes des lunettes à partir de 10 euros. Le groupe a déjà vendu 400 000 paires, à un coût moyen de 42 euros l'unité. Son réseau compte aujourd'hui 17 magasins à Paris et dans les plus grandes villes de France. Il s'agrandira bientôt de 30 boutiques supplémentaires. Lunettes pour tous s'est porté acquéreur des points de vente d'une enseigne de prêt‑à-­­porter désireuse de réduire la voilure. Ces emplacements de premier choix vont permettre au jeune opticien low cost d'intensifier sa présence partout en France.

Un fondateur qui n'a pas encore 30 ans

Paul Morlet, le fondateur du groupe, pas encore 30 ans, semble avoir tenu son pari : secouer le modèle optique français, le plus cher au monde, avec un prix moyen supérieur à 480 euros la paire de lunettes de correction. Il s'est associé ...


Lire la suite sur LeJDD