La bourse ferme dans 7 h 11 min

Loop, ce projet qui pourrait révolutionner la mobilité d'Aix-Marseille

latribune.fr

Une mobilité fluide, moderne, propre parce qu'électrique et qui vient "couvrir" les trous dans la raquette des solutions de transport existants, voilà toute la promesse de cette Loop, projet dingue mais pas fou, que portent trois entrepreneurs installés à  Marseille.

La Loop c'est ce réseau de tunnels souterrains empruntés par des véhicules électriques autonomes, mus à très grande vitesse, conçus pour transporter une vingtaine de voyageurs, rapidement, comprenant durant le trajet, le moins d'arrêts possibles.

Son nom, inévitablement, fait penser à un autre projet, l'Hyperloop conçu par Elon Musk. Sauf qu'ici il ne s'agit pas de tube aérien mais de tube souterrain.

Cette idée folle a germé dans l'esprit de deux entrepreneurs, Guillaume Nicoulaud et Mathieu Morateur, plutôt experts en droit et finances, rejoints rapidement par Michele Massi, expert dans le domaine des systèmes de transport et qui travaille sur le projet... Hyperloop 1 du patron de Space X. Une sorte de boucle bouclée.

Et la Loop est tout sauf un fantasme de science-fiction. Techniquement, rien de compliqué. Les véhicules électriques autonomes, "on sait faire", explique Mathieu Morateur.

La vraie - ou les vraies - questions sont ailleurs. Comment établir le maillage de tunnels et surtout à quel système d'exploitation avoir recours ?

Définir un business modèle

Car la Loop est un projet innovant dans tous les sens du terme. Et un projet "qui va coûter cher".

"L'objectif est de répondre à la demande, tout en optimisant les flux", ajoute Guillaume Nicoulaud. "Nous voudrions faire l'équivalent d'un tramway".

Qui dit tunnels, dit creuser. Profond. Or la Cité phocéenne est une terre généreuse en terme d'archéologie.

L'idée est donc de construire un modèle qui offre un retour sur investissement valable longtemps. S'ils considèrent qu'il est trop tôt pour

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr