La bourse ferme dans 8 h 29 min
  • CAC 40

    6 279,35
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 947,43
    +1,37 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 820,90
    -1,90 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    42 379,96
    -5 161,20 (-10,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 405,40
    -158,43 (-10,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,33
    -0,75 (-1,13 %)
     
  • DAX

    15 150,22
    +30,47 (+0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 004,63
    +56,64 (+0,82 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • HANG SENG

    27 891,35
    -339,69 (-1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4055
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Lonza va doubler sa production de substances destinées au vaccin anti-Covid de Moderna

·1 min de lecture

Le groupe suisse Lonza, l'un des grands fournisseurs de l'industrie pharmaceutique, a annoncé jeudi un nouvel accord avec le laboratoire américain Moderna pour doubler la production de substances destinées à la fabrication de son vaccin anti-covid à compter de début 2022.

Lonza, qui fabrique des principes actifs pour les vaccins, va installer trois lignes de production supplémentaires sur son site à Viège (dans le canton suisse du Valais), a-t-il indiqué dans un communiqué. Elles devraient être opérationnelles début 2022, a-t-il précisé.

Le groupe suisse, confronté à une pénurie de main d'oeuvre qualifiée, a déjà amorcé le processus de recrutement pour ces nouvelles lignes de production. Lonza s'est mis en quête de personnel spécialisé aussi bien à l'international qu'en Suisse.

En mai l'an passé, Lonza avait signé un premier accord avec Moderna prévoyant une collaboration sur 10 ans pour la production de son vaccin anti-covid ainsi que sur les autres produits de Moderna à l'avenir. Trois lignes de production avaient été mises en place dans son usine en Suisse.

La fabrication a démarré dans les huit mois qui ont suivi ce premier accord. Une ligne de production a également été installée dans son usine de Portsmouth, aux Etats-Unis.

La production sur ces quatre lignes de production à démarré à un rythme "sans précédent", a souligné Pierre-Alain Ruffieux, le nouveau directeur général de Lonza, cité dans le communiqué, se félicitant de ce nouvel accord en ces moments de demande (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbus dans le vert au premier trimestre, mais la prudence reste de mise
Capgemini renoue avec la croissance au premier trimestre 2021
La très belle opération financière de l’ex-président de Suez
À la découverte de Solana, l'écosystème crypto qui monte : au programme de la newsletter 21 Millions
L'activité du Groupe ADP, clouée au sol par la crise, plonge de 50% en 2021