La bourse ferme dans 1 h 27 min
  • CAC 40

    6 778,19
    +24,67 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 223,94
    +3,06 (+0,07 %)
     
  • Dow Jones

    35 676,47
    +185,78 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1663
    +0,0057 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 805,00
    +6,20 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    52 784,77
    +1 713,26 (+3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,36
    +63,98 (+4,51 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,42
    -0,24 (-0,29 %)
     
  • DAX

    15 663,67
    -42,14 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 236,45
    -16,82 (-0,23 %)
     
  • Nasdaq

    15 342,19
    +106,35 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    4 580,61
    +28,93 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3785
    +0,0043 (+0,31 %)
     

Longtemps en retard, le Quai d'Orsay compte de plus en plus d'ambassadrices

·2 min de lecture

Longtemps chasse gardée des hommes, la direction des ambassades se féminise de plus en plus au quai d'Orsay. Surtout depuis la loi Sauvadet de 2012. Pionnière, Sylvie Bermann, qui fut tour à tour ambassadrice à Pékin, Londres et Moscou, fait des émules.

Fraîchement retraitée, Sylvie Bermann a eu une des plus belles carrières du quai d’Orsay. La diplomate a été coup sur coup , puis la première à Londres, au moment où la crise du Brexit était la plus aiguë, enfin la première femme ambassadrice à Moscou. Si elle reconnaît le caractère exemplaire de son parcours, elle pointe que " les choses ont bien évolué, avec un coup d’accélérateur au cours des dernières années", citant ces femmes cheffes de grandes chancellerie, comme notamment à Berlin, Londres, Rome ou Mexico.

En effet, le retard, longtemps criant, a commencé d’être comblé depuis la loi "Sauvadet" de 2012, qui pousse à , en introduisant "des objectifs chiffrés de représentation équilibrée dans l’encadrement supérieur et dirigeant", et des amendes en cas de non respect. "Au début on a voulu faire du chiffre, de l'affichage, et les femmes ont été plutôt promues dans des pays de 2e zone, pour faire beau dans le tableau, pointe une diplomate de haut rang. Mais maintenant, à l’instar du Royaume-Uni, la France est sur de meilleurs rails." Plus encore depuis que le ministre des Affaires étrangères, , a proclamé sa volonté de développer "une diplomatie féministe" (sic)…

A quand une patronne du Quai d’Orsay pour plus de 3 mois?

Une de ses conseillères complète l’actuel grand chelem des postes stratégiques détenus par des femmes: Nigéria, Argentine, Brésil, Canada, Saint-Siège, Portugal, Koweït, Oman, sans oublier que c’est une femme qui parle au nom de la France à l’Otan. "En 2013, 34 femmes étaient ambassadrices, aujourd’hui elles sont 60." Le plan d'action 2021-2024 prévoit une proportion de 40% de femmes pour les postes d'ambassadeur et de consul général. Et certaines jeunes diplomates ont d'ores et déjà des carrières impressionnantes, à l'instar d'Aurélie Bonal, tout juste quadra, qui a été porte-parole de l'Ambassade à Londres au début du Brexit, et qui est actuellement .

Toujours très sollicitée pour son expertise sur la Chine, la Russie et le Royaume Uni, par les [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles