La bourse ferme dans 1 h 35 min
  • CAC 40

    6 580,25
    -31,25 (-0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 101,14
    -21,99 (-0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 913,78
    -31,80 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1969
    +0,0026 (+0,22 %)
     
  • Gold future

    1 790,60
    +13,20 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    28 512,34
    +4 106,34 (+16,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    820,72
    +10,53 (+1,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,17
    +1,32 (+1,81 %)
     
  • DAX

    15 550,89
    -85,44 (-0,55 %)
     
  • FTSE 100

    7 117,47
    +27,46 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    14 285,60
    +32,32 (+0,23 %)
     
  • S&P 500

    4 248,37
    +1,93 (+0,05 %)
     
  • Nikkei 225

    28 874,89
    -9,24 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 817,07
    +507,31 (+1,79 %)
     
  • GBP/USD

    1,3996
    +0,0049 (+0,35 %)
     

Londres, New-York, Paris...Les quartiers d'affaires, vidés depuis le Covid, se réinventent

·1 min de lecture

De Paris à New York, en passant par Londres ou Francfort, les grands quartiers d’affaires du monde entier sont fantomatiques depuis 14 mois, pour la plupart vidés par la peur du virus et le télétravail. Avec la crise sanitaire, chaque pays a en effet pris des dispositions différentes, et s'organise maintenant à sa façon face à la réouverture progressive. C'est notamment le cas à Wall Street, fermé pendant huit semaines au printemps denier, où le protocole sanitaire a enfin été assoupli. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Un "exemple pour le reste du monde des affaires"

Depuis mai 2020, le télétravail était la règle au sein de la bourse de New York et très peu de courtiers ou de traders étaient présents sur place. Alors la nouvelle d'un quasi-retour à la normale en a réjoui plus d'un. "C'est un pas de plus vers un retour à la normale. On a plus de liberté pour accueillir davantage d'employés sur place. Même s'il faudra toujours veiller à respecter la distanciation sociale, ça va se rapprocher de ce qu'on connaissait avant", explique Jay Woods, chef de la stratégie dans une société de courtage. 

Alors que le télétravail est encore très répandu aux Etats-Unis, plusieurs grandes banques américaines veulent en effet montrer l’exemple et sont favorables à un retour progressif de leurs équipes. A l’image de Goldman Sachs, qui prévoit de faire revenir ses employés mi-juin. Selon Jay Woods, Wall Street peut être un exemple. "On a fermé parce que c'étai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles