Marchés français ouverture 8 h 11 min
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,68 (+2,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0263
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,22 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 729,20
    -271,02 (-1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     

Londres : il récupère 180 000 euros à la banque en se faisant passer pour un agent de sécurité

À Londres, un homme a dérobé 180 000 euros à la banque espagnole Santander. (Photo d'illustration : Getty Images) (Getty Images)

Un homme se faisant passer pour un agent de sécurité a réussi à retirer près de 180 000 euros dans une banque à Londres. L'individu a présenté une fausse carte d'identité avant de s'emparer de boîtes remplies de billets.

À Londres, des employés d'une banque ont remis à un faux agent de sécurité 150 000 livres en liquide, soit près de 180 000 euros en liquide, rapporte The Daily Mail.

L'escroc avait enfilé l'imitation d'un uniforme d'un agent de sécurité de la société britannique G4S, qui en réalité, selon plusieurs sources, ne ressemblait pas aux uniformes de l'entreprise.

Six boîtes de 25 000 livres

L'individu s'est présenté aux employés de la banque avec une fausse carte d'identité et a pu récupérer deux boîtes de billets en même temps, ce qui est contraire à la procédure.

Les agents de la banque se sont finalement inquiétés lorsque l'escroc n'est pas revenu signer pour les six boîtes emmenées, contenant chacune 25 000 livres sterling (près de 30 000 euros).

L'individu pourrait avoir pris la fuite grâce à un complice l'attendant à l'extérieur, au volant d'un véhicule.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles