La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 491,97
    +356,98 (+1,23 %)
     
  • Nasdaq

    10 969,41
    +139,91 (+1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9688
    +0,0090 (+0,94 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 084,94
    -804,04 (-3,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,82
    +15,04 (+3,51 %)
     
  • S&P 500

    3 696,92
    +49,63 (+1,36 %)
     

A Londres, Damien Hirst expose des NFT de ses peintures avant de brûler leur version en papier

Guy Bell//SIPA

ART COMBUSTIBLE - En mettant prochainement au feu certaines de ses toiles dont ses clients préfèrent les NFT, l’artiste britannique prétend interroger la valeur de l’art

Qu’est-ce qui a le plus de valeur, l’œuvre d’art physique ou sa reproduction numérique ? A 57 ans, Damien Hirst interroge le milieu de l’art en présentant, dès ce vendredi à Londres, The Currency (La Monnaie), sa première exposition avec des NFT au cours de laquelle le Britannique va brûler ses propres peintures.

L’exposition abrite, sur plus de 5 mètres de haut, 10.000 peintures de l’artiste sur papier au format A4. Sur chacune d’elles, des points multicolores à perte de vue. Et au verso, le titre de l’œuvre : des phrases manuscrites tirées des chansons préférées de l’artiste. Damien Hirst a dévoilé son projet en juillet 2021. Les 10.000 œuvres ont été mises en vente à 2.000 dollars l’unité. A chacune correspond un NFT. Les prix se sont rapidement envolés sur le marché, le prix d’une d’entre elles s’est envolé à 172.239 dollars.

Près de la moitié des œuvres seront brûlées

Les acheteurs avaient un an, jusqu’au 27 juillet, pour choisir : soit ils optaient pour la peinture soit pour le NFT. Plus de la moitié (5.149) ont décidé de garder la peinture, les autres ont préféré le NFT. L’œuvre d’art physique de ces derniers sera donc brûlée. « C’est une expérience. (…) Nous forçons les gens à faire un choix », résume l’artist(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Rennes : La Collection Pinault sera de retour cet été avec une plongée dans les années sixties
Finlande : Pour la première fois, Brad Pitt expose ses sculptures
La plus grande œuvre d'art contemporain du monde va enfin ouvrir au public aux Etats-Unis
« Avec la réalité virtuelle, on n’est pas devant l’écran, on est dans l’écran », assure Louis Cacciuttolo