La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 898,47
    +341,75 (+1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Ce que l'on sait de la découverte d'une planète en forme de ballon de rugby

·1 min de lecture

Une planète en forme de ballon de rugby a été découverte par l'Agence spatiale européenne dans la constellation d'Hercule. Pas très brillant, cet astre situé à 1.800 années-lumière d'ici et deux fois plus gros que Jupiter a été observé par le satellite Cheops. Il s'appelle WASP-103B. C'est la toute première fois qu'une telle planète est détectée.

LIRE AUSSI - Avec Google Earth, on peut désormais voir les transformations de la planète depuis 1980

Absorbée à terme par le soleil

C'est une planète géante et gazeuse, que l'on peut observer dans l'hémisphère nord avec un télescope. A la surface, il fait 2.000 degrés. Contrairement aux autres planètes, celle-ci n'est pas ronde mais elle a la forme d'un ballon de rugby. Et elle se déforme parce qu'elle est très proche de son étoile, à savoir 50 fois plus proche que la Terre ne l'est du soleil.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Cette déformation est due à un effet de marées, comme l'explique Jacques Laskar, directeur de l'institut de mécanique céleste à l'Observatoire de Paris. "L'attraction d'un côté est plus forte que l'attraction de l'autre", détaille le spécialiste. "Quant à son évolution future, normalement on s'attendrait à ce que cette planète continue de migrer vers le soleil et soit même absorbée et disloquée par l'étoile."

La déformation de cette planète est de l'ordre de 10.000 kilomètres. La Terre est elle aussi déformée par la Lune responsable des marées, mais beaucoup moins : seul...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles