La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 903,03
    +255,46 (+0,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

L'OMS regrette que la recherche sur les origines du Covid-19 soit "au point mort"

La recherche des origines du Covid-19 "est au point mort" et il est urgent de la reprendre, car plus le temps passe plus elle est difficile à mener, avertissent les experts auteurs en mars d'un rapport sur le sujet pour l'OMS. "La quête des origines du virus SARS-CoV-2 est à un tournant critique" et "la fenêtre de tir pour mener cette enquête cruciale se referme rapidement", font-ils valoir dans un point de vue publié jeudi 26 août par la revue Nature.

"Les anticorps déclinent avec le temps : collecter des échantillons (animaux) et tester des gens qui pourraient avoir été exposés avant décembre 2019 donnera donc de moins en moins de résultats", mettent-ils en garde.

À lire aussi — Covid-19 : la Chine s'oppose à une nouvelle enquête de l'OMS sur l'origine de la pandémie

"Notre rapport (...) était destiné à être la première étape d'un processus qui est aujourd'hui au point mort", déplorent ces onze scientifiques, dont la Néerlandaise Marion Koopmans, le Britannique Peter Daszak, le Vietnamien Hung Nguyen-Viet ou le Qatari Farag El Moubasher. Ils faisaient partie d'une équipe de 17 experts internationaux mandatés par l'OMS et 17 experts chinois, dont le rapport avait été publié le 29 mars, après une enquête menée en janvier à Wuhan (Chine), point de départ connu de la pandémie.

Sans apporter de réponse tranchée, ce rapport listait quatre scénarios plus ou moins probables. Celui qui était jugé le plus vraisemblable était la transmission du virus à l'homme par l'intermédiaire d'un animal (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un vaccin anti-Covid-19 sera sans doute nécessaire chaque année, selon le patron de Pfizer
Apple s'engage à ouvrir son App Store à la concurrence
La Chine va encadrer les algorithmes de ses géants de la tech
La Chine compte désormais plus d'un milliard d'internautes
Ces serpents de mer qui s'attaquent à des plongeurs les confondent avec de potentiels partenaires sexuels

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles