Marchés français ouverture 3 h 34 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 348,92
    +224,64 (+0,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1422
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 240,11
    -143,21 (-0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    37 533,07
    -446,21 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 029,19
    +3,46 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Vaccination des enfants : pourquoi le sujet est-il si sensible ?

·1 min de lecture

La vaccination contre le Covid-19 sera désormais ouverte aux enfants de 5 à 11 ans d'ici à la fin de l'année, a annoncé lundi soir le Premier ministre, Jean Castex. Auparavant, elle n'était autorisée qu'aux 12 ans et plus. Cette vaccination se fera sur la base du volontariat, avec des solutions diluées, adaptées aux plus petits, mais qui ne rassurent pourtant pas les parents. "Ils sont trop petits." Pour Charlotte, maman de deux enfants, pas question de vacciner sa fille de 6 ans, quitte à se priver de loisirs. "Tant pis, on fera le ciné à la maison", se résigne la mère de famille, elle-même vaccinée. Un avis partagé par Edith, elle aussi maman d'une petite fille. "Impossible ! Ma fille n'ira pas à l'école s'il faut."

Effets pervers sur la "confiance du grand public"

Les enfants représentent la classe d'âge la plus touchée par le virus. Mais le point sensible, c'est évidemment l'obligation vaccinale. Ce mardi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé l'Europe à mieux protéger les enfants, tout en gardant la vaccination obligatoire comme un "dernier ressort absolu". Elle doit être décidée "seulement quand toutes les options possibles pour augmenter le taux de vaccination ont été épuisées", du fait notamment des possibles effets pervers sur la "confiance du grand public". 

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

Continuer à vivre comme des reclus

D'autres parents, en revanche, se montrent moins réticents à vacciner leurs enfa...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles