Publicité
Marchés français ouverture 5 h 46 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 676,92
    +194,81 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 855,31
    -343,76 (-0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 339,58
    -49,82 (-3,59 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

L'OL a commencé à sonder le marché des entraîneurs pour trouver un successeur à Blanc

L'OL a commencé à sonder le marché des entraîneurs pour trouver un successeur à Blanc

La défaite de trop ? Alors que l'OL a été lourdement battu par le PSG dimanche soir au Groupama Stadium (4-1), Laurent Blanc risque de ne plus être sur le banc lyonnais face au Havre (17 septembre), après la trêve internationale.

Comme expliqué par L'Equipe ce lundi soir, l'OL s'est en effet mis à la recherche d'un nouvel entraîneur pour lui succéder, et tenter de redresser la barre après un début de saison très, très compliqué, ayant laissé les Lyonnais à la dernière place de la Ligue 1, avec un point pris en quatre rencontres.

>>> Les dernières infos sur l'OL

Aucune procédure n'a été enclenchée pour écarter Blanc

Certaines sources évoquaient même dans la journée un licenciement imminent de l'ancien sélectionneur des Bleus. Mais la direction lyonnaise ne veut pas se précipiter, et cherche d'abord un technicien pour le remplacer. Selon nos informations, aucune procédure n'a ainsi été enclenchée pour écarter Blanc de ses fonctions. Pour le moment, du moins.

PUBLICITÉ

Reste que dimanche soir, après le revers contre Paris, le président exécutif de l'OL Santiago Cucci n'avait pas spécialement soutenu son coach devant la presse. A la question "Laurent Blanc garde-t-il votre confiance durablement ?", le dirigeant avait répondu: "C’est une bonne question mais je ne vais pas vous répondre maintenant. Ce n’est pas le sujet. Là, on est vraiment dans le projet et ce qu’on va faire dans le futur. Je ne peux pas répondre tout de suite." Et d'ajouter: "Bien sûr qu’il faut un entraîneur. Il faut un entraîneur qui entraîne."

Dans un entretien accordé mardi dernier à plusieurs médias, dont RMC Sport, le propriétaire John Textor, sans mettre particulièrement la pression sur Blanc, s'était lui montré assez limpide: "De manière générale, tous les coachs sont menacés car ils ont besoin de résultats", expliquait l'Américain.

Article original publié sur RMC Sport