La bourse ferme dans 2 h 36 min
  • CAC 40

    5 778,35
    -5,06 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 349,21
    +0,61 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9685
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • Gold future

    1 650,90
    -4,70 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    19 671,70
    -194,34 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    435,99
    -8,55 (-1,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,36
    -0,38 (-0,48 %)
     
  • DAX

    12 279,36
    -4,83 (-0,04 %)
     
  • FTSE 100

    6 961,71
    -56,89 (-0,81 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • GBP/USD

    1,0899
    +0,0042 (+0,39 %)
     

Loiret : un chauffeur de taxi accusé d'avoir détourné 800 000 euros pour des faux transports de malades

Plusieurs milliers de courses fictives seraient concernées (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Actuellement jugé à Orléans, l'escroc présumé aurait facturé plusieurs milliers de courses fictives, au préjudice de la Sécurité sociale.

Il n'a pas hésité à user et abuser de ses combines avant d'être finalement rattrapé par la justice. Un chauffeur de taxi installé dans l'agglomération orléanaise a comparu jeudi 1er septembre au tribunal judiciaire de la préfecture du Loiret pour de graves faits d'escroquerie commis entre 2016 et 2019.

Comme l'explique 20 Minutes, relayant des informations de La République du Centre, l'individu est soupçonné d'avoir obtenu des remboursements pour "des transports de malades qu’il n’avait pas effectués". Au total, les sommes indûment versées par la Sécurité sociale et par la Mutualité sociale agricole (MSA) représenteraient un montant de 800 000 euros.

Des courses facturées alors qu'il était en vacances

Le média généraliste précise qu'une première plainte avait été déposée par la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) en 2019, l'organisme suspectant le chauffeur d'avoir facturé plusieurs fois la même course. De fil en aiguille, les enquêteurs chargés de ce dossier ont par la suite découvert que les irrégularités étaient loin de s'arrêter là.

Plusieurs milliers de fraudes ont ainsi été détectées. Parmi elles, des courses facturées plusieurs fois ou différentes courses censées avoir été effectuées en même temps, mais aussi des "déplacements à un rythme impossible" (par exemple un Orléans-Paris en moins d'une demi-heure) et même des courses facturées alors que le chauffeur de taxi était en vacances ! Le suspect, qui risque 18 mois de prison avec sursis et 12 000 euros d'amende, devrait être fixé sur son sort le 13 octobre prochain.

VIDÉO - L'escroc britannique, Robert Hendy-Freegard, interpellé en Belgique