Marchés français ouverture 3 h 7 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 017,84
    +569,83 (+2,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    27 986,55
    +267,88 (+0,97 %)
     
  • BTC-EUR

    40 812,40
    -644,84 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,48
    -33,42 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Loire-Atlantique : un homme de 99 ans dépouillé par une fausse employée municipale

·2 min de lecture
La voleuse a profité du handicap visuel du nonagénaire pour le dépouiller

La malfaitrice a sonné à la porte du nonagénaire en prétendant avoir été missionnée par la mairie pour vendre des masques aux habitants de la commune.

Elle a profité sans aucune vergogne de la vulnérabilité de sa victime. En fin de semaine dernière à Nantes (Loire-Atlantique), un homme âgé de 99 ans a été victime d'un vol crapuleux commis par une jeune femme se faisant passer pour une employée de la mairie.

Elle affirme être missionnée par la mairie pour vendre des masques

France Bleu rapporte que la malfaitrice s'est présentée au domicile du nonagénaire en lui expliquant qu'elle avait été missionnée pour vendre aux habitants du quartier des masques de protection contre le Covid au prix de 5 euros. 

"Mon papa l'a fait entrer, raconte la fille de la victime, cité par le média local. Il a d'abord voulu lui faire un chèque, mais il ne trouvait pas son chéquier. Il a donc proposé de payer en liquide. Et, comme il ne voit plus très bien, il a donné son portefeuille à cette personne en lui disant de prendre cinq euros."

Plus de 100 euros volés

Celle-ci ne s'est donc pas fait prier pour prendre le portefeuille et le vider de son contenu à l'insu du vieil homme, emportant ainsi "plus de 100 euros". C'est finalement la femme de ménage du nonagénaire, qui s'occupe de gérer de nombreuses tâches du quotidien pour lui, qui s'est rendue compte du larcin quelques heures plus tard.

Celle-ci a donc contacté la fille de la victime, ainsi que la police pour déposer plainte. Le handicap visuel dont souffre le nonagénaire ne lui a pas permis, cependant, de livrer une description de la voleuse, et on peut malheureusement craindre que les enquêteurs ne retrouvent jamais sa trace. La fille du vieil homme dépouillé a cependant tenu à médiatiser cette histoire dans le but de "dire aux personnes âgées de faire attention".

Ce contenu peut également vous intéresser :