Marchés français ouverture 4 h 41 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 926,03
    +61,71 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1906
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 828,93
    -269,36 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    42 369,75
    +701,20 (+1,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 018,98
    +75,80 (+8,04 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Loin de l'OM, le prince saoudien Al-Walid conclut un deal avec Warner

·2 min de lecture

Alors qu'une rumeur l'associe de nouveau à l'Olympique de Marseille, le prince saoudien, conseillé par le banquier d'affaires français Kacy Grine, vient de signer un deal avec le géant de la musique, Warner, propriété du milliardaire Leonard Blavatnik.

Ce n'est peut-être pas l'annonce tant attendue par les supporters de l'Olympique de Marseille. Alors que son nom circule depuis plusieurs semaines comme éventuel repreneur du club provençal, le prince saoudien Al-Walid ben Talal s'apprête à officialiser un deal bien éloigné du ballon rond et de la Canebière. D’après nos informations, confirmées par des documents officiels des deux entités, la société de divertissements du saoudien, Rotana Group, a conclu un accord global avec le géant Warner Music Group (WMG), propriété du britannique Leonard Blavatnik. Oligarque devenu philanthrope, ce dernier est, avec une fortune estimée à 17 milliards d'euros, l'un des hommes les plus riches du Royaume-Uni. Il détient également le "Netflix du sport", DAZN, , infructueux, concernant les droits audiovisuels de la Ligue 1.

"Le prince est à mille lieues de ces rumeurs virales"

Dans l’annonce officielle que les deux entités s’apprêtent à faire, le nom du banquier d'affaires français Kacy Grine est mentionné, ce dernier étant décrit comme le conseiller spécial de Rotana Music, filiale de Rotana Group. Proche d'Al-Walid ben Talal, Grine, , avait demandé fin 2019 à Jamie McCourt, alors ambassadrice américaine en France, qu'elle le mette en relation avec son ancien époux, le propriétaire de l'OM, Frank McCourt. Ces démarches personnelles n'ont débouché sur rien de concret. Cela n'a toutefois pas empêché le retour ces dernières semaines de la rumeur de l'arrivée imminente du prince saoudien sur la Canebière. Du côté de Kingdom Holding Company (KHC), la société d'investissement du prince Al-Walid ben Talal, ces allégations prêtent à sourire. "Le prince est à mille lieues de ces rumeurs virales, et si l’on devait réagir à chaque rumeur le concernant, ce serait un travail à plein temps", confie un conseiller du groupe saoudien.

Bien connu en France où il possède le luxueux George V et près de 6% du capital d'AccorHotels, Al-Walid suscite au-delà de l'OM, l'appétit de plusieurs groupes fran[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi