Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 622,02
    +223,06 (+0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 383,18
    +52,29 (+3,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Loi immigration: le Rassemblement national pourrait voter le texte de Darmanin... sans l'article 3

Miguel MEDINA / AFP

Oui mais... À droite et à l'extrême droite, le projet de loi immigration du gouvernement, qui commencera à être examiné au Sénat à partir du 6 novembre, déplaît à cause de son fameux article 3. Un article - ardemment souhaitée par une partie de la majorité - qui prévoit de régulariser les personnes sans-papiers qui travaillent dans les métiers en tension.

Si cet article venait à être retiré du projet de loi porté par Gérald Darmanin, Marine Le Pen a déclaré sur France 3 - sur le plateau de Dimanche en politique ce dimanche 29 octobre - que le Rassemblement national "pourrait" émettre un vote favorable. Tout en affichant son scepticisme sur l'efficacité de cette loi.

"Des petites mesures"

"Il y a quelques mesures qui améliorent un peu les procédures, mais je vous le dis clairement, ça ne va pas bouleverser notre incapacité totale à gérer l'immigration", souligne la députée du Pas-de-Calais et présidente du groupe Rassemblement national à l'Assemblée.

PUBLICITÉ

Elle ajoute: "Oui, une petite loi, avec des petites mesures qui améliorent un tout petit peu la situation, on pourrait la voter. Mais je viendrais dire aux Français que ce n'est pas ce qui réglera le problème de l'immigration clandestine".

Le gouvernement espère obtenir le soutien de la droite de l'hémicycle afin de faire passer le projet de loi immigration sans avoir recours à l'article 49.3. Comme Marine Le Pen, le président des Républicains Éric Ciotti combat fermement la disposition sur les métiers en tensions. Si l'article 3 est maintenu, il a réaffirmé ce mercredi sur France Inter son objectif de faire "en sorte que le texte ne passe".

Article original publié sur BFMTV.com