La bourse ferme dans 2 h 5 min
  • CAC 40

    6 251,66
    +41,11 (+0,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 005,86
    +29,45 (+0,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 782,40
    -10,70 (-0,60 %)
     
  • BTC-EUR

    45 802,84
    -245,72 (-0,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 283,44
    +20,48 (+1,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,77
    +0,42 (+0,68 %)
     
  • DAX

    15 276,99
    +81,02 (+0,53 %)
     
  • FTSE 100

    6 914,87
    +19,58 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3857
    -0,0075 (-0,54 %)
     

Loi climat : vers un “passeport vaccinal” pour nos autos dans les ZFE

·2 min de lecture

La loi climat s’apprête à bannir des millions de voitures Crit’Air 5, 4 et 3. Deux députés proposent de transposer à ces vieilles autos le principe du passeport vaccinal, pour les autoriser à circuler dans les 35 zones à faibles émissions. Sous réserve de bonne santé, donc.

Selon le Ministère de l’Intérieur, quelque 44.000 personnes auraient défilé dans les rues, dimanche, pour réclamer une "vraie loi climat", plus ambitieuse que le texte dont l’examen a démarré hier au Parlement. Les pessimistes estiment au contraire qu’une majorité silencieuse s’inquiète des conséquences sur leur vie quotidienne de cette "écologie pratique" défendue par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili. A commencer par les restrictions de circulation dans les trente-cinq Zones à faibles Émissions (ZFE) prévues par la “loi climat”, dont certains cassandres prédisent qu’elles vaudront au Gouvernement un soulèvement populaire digne de la crise des Gilets jaunes.

Les voitures jugées en bon état pourraient se voir accorder un an de répit

Une soupape de sûreté pourrait être introduite sous la forme d’un sursis d’un an à l’interdiction de circuler dans la ZFE, au bénéfice des véhicules qui feraient la démonstration du parfait état de leur mécanique. Plus précisément, les promoteurs de cet assouplissement à la règle proposent d’en faire bénéficier tout véhicule réputé “à l’optimum de ses capacités thermodynamiques, après mesure des niveaux d’émission de monoxyde de carbone, d’hydrocarbures imbrûlés, d’oxydes d’azote, de dioxyde de carbone, d’oxygène ainsi que de particules fines”. En clair, une voiture qui fonctionne comme au premier jour, malgré son âge et son kilométrage avancés, pourrait être autorisée à faire fi de sa vignette Crit’Air 5, 4 et 3 jugée trop ancienne aux portes des ZFE.

Cette proposition figure à l’amendement à l’article 27 du projet de loi portant “lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets”, déposé le 29 mars par ces Messieurs Julien Aubert, député du Vaucluse et Marc Le Fur, député des Côtes d’Armor. Dans un communiqué, l’Association Éco Entretien (qui rassemble des fédérations françaises et belges de l’après-vente automobile) se réjouit de voir ces deux élus s’inspirer d’un pri[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Comment décrasser son Diesel pour ne pas échouer au contrôle techniqueZFE: pas de restriction de circulation pour les voitures de collection?Les constructeurs auront-ils la peau des concessionnaires ?Pièces auto : pourquoi Jean Castex se fait tirer l’oreille par les prosHybrides rechargeables : leur appétit réel fait débat