La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 334,06
    -23,90 (-0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

La loi anti-inflation prend le temps de la maturation

AFP/Archives - DAMIEN MEYER

Face à la hausse anxiogène des prix, le nouveau gouvernement a annoncé vouloir agir vite. Un projet de loi de finances rectificative est prévu après le 19 juin. D'ici là, les 10 milliards alloués devront être mieux ciblés.

C'est la . Fin juin, selon l'Insee, le rythme annuel de l'inflation devrait atteindre 5,4% - bien en dessous des 7,9% enregistrés en Allemagne, mais assez pour atteindre leur portefeuille.

"Les prix des distributeurs alimentaires pourraient croître de 8,2%, ce qui engendrerait une hausse des dépenses annuelles pour ce poste de 224 euros par personne cette année", explique Aurélien Duthoit, d'Allianz Trade. Sur le sujet, l'exécutif veut "aller vite", a affirmé Olivia Grégoire, la nouvelle porte-parole du gouvernement. Il devrait ainsi présenter un projet de loi sur le pouvoir d'achat au lendemain du second tour des législatives du 19 juin. Au menu, entre autres: suppression de la redevance audiovisuelle, triplement de la prime Macron, prolongation du bouclier tarifaire… Soit 10 milliards d'euros, selon les estimations de l'Institut Montaigne. Une enveloppe qui s'ajoute aux 26 milliards déjà alloués l'automne dernier, notamment pour contrer la hausse des prix de l'énergie. Lisa Thomas-Dubois, chargée des études économiques du think tank, marque l'aspect politique de la démarche: "Il s'agit de montrer que la majorité agit pour répondre aux inquiétudes des Français."

Lire aussi

Inventaire à la Prévert

Sans surprise, les ménages accueillent positivement ces idées, selon le baromètre de l'économie Odoxa, Abeille assurances pour Challenges et BFM Business. Le côté inventaire à la Prévert ne fait pas peur, bien au contraire. "Ces mesures forment un pack qui apparaît cohérent et qui donne le sentiment à six Français sur dix qu'elles seront vraiment efficaces pour améliorer le pouvoir d'achat", explique Gaël Sliman, président d'Odoxa. Et ce, même si 55% des sondés ne se sentent pas directement concernés. A noter que la mesure la plus populaire est économe en deniers publics, puisqu'elle concerne le "dividende salarié".

Alors que la période de réserve précédant les élections impose aux ministres le silence, Marine Le Pen a beau jeu de tacler sur l'inaction de l'exécutif: "Je [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles