Marchés français ouverture 5 h 50 min
  • Dow Jones

    31 253,13
    -236,94 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 388,50
    -29,66 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 535,08
    +132,24 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0579
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • BTC-EUR

    28 509,52
    +936,83 (+3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    670,68
    +18,45 (+2,83 %)
     
  • S&P 500

    3 900,79
    -22,89 (-0,58 %)
     

Loi anti-gaspillage : les vêtements devront obligatoirement mentionner une nouvelle information

La prochaine obligation de traçabilité de l’origine des produits textiles vendus en France est une "révolution" favorable aux fabricants tricolores qui localisent dans l’Hexagone la plus grande partie de leurs étapes de production, a salué vendredi 13 mai le groupement France Terre Textile réuni à Mulhouse (Haut-Rhin). Selon ce collectif d'industriels du secteur, l’entrée en vigueur au 1er janvier 2023 de l'obligation donnera son "plein effet" à son propre label "France Terre Textile".

Instaurée par un décret du 29 avril dernier en application de la loi Agec (anti-gaspillage pour une économie circulaire), elle imposera aux metteurs sur le marché (distributeurs, importateurs, producteurs…) de faire figurer l’indication du pays de réalisation des principales opération de tissage, teinture-impression, et confection. Elle s’appliquera au 1er janvier prochain pour les plus importants acteurs, avant une extension progressive sur deux ans, jusqu’au seuil de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires.

"C’est une révolution, une formidable victoire que cet étiquetage, qui rend le textile précurseur de la transparence au consommateur", prédit Paul de Montclos, président de France Terre Textile. Toutefois, "il faut encore travailler d’ici au 1er janvier à bien rendre ces règles PME-compatibles et notre objectif est d’y aider l’Etat", a prévenu M. de Montclos.

Le label "France Terre Textile" est réservé aux fabricants "réalisant au moins 75 % de leurs opérations de production en France", a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : “la flambée des prix des aliments va plomber la consommation, gare à une récession”
Législatives 2022 : les écologistes dévoilent la liste de leurs 100 candidats
Inde : ils réclament une fortune à leur fils parce qu'il n'a pas d'enfant
BA.4, BA.5… Les nouveaux sous-variants d’Omicron pourraient-ils faire des ravages en Europe ?
Numéro surtaxé : les escrocs prétendent fixer un rendez-vous pour une 4e injection contre le Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles