Marchés français ouverture 6 h 55 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 153,81
    +218,19 (+0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0434
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 371,69
    +741,16 (+3,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,98
    +18,84 (+4,48 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Un logiciel espion italien aurait servi à pirater des smartphones, selon Google

Voici donc une nouvelle affaire de logiciel espion qui risque de faire scandale. Selon Google, les logiciels d'une entreprise italienne spécialisée dans la surveillance des communications ont servi à pirater des smartphones pour espionner des utilisateurs en Italie et au Kazakhstan. Le géant du web en profite pour condamner une industrie des logiciels espion "florissante".

"Ces sociétés facilitent la prolifération d'outils de piratage dangereux et arment des gouvernements qui ne seraient pas autrement capables de développer ces compétences," a indiqué le géant des technologies dans un communiqué jeudi.

Les ingénieurs de Google expliquent que les victimes, des utilisateurs de smartphones sous Android (Google) et iOS (Apple), ont reçu un lien pour installer des applications malveillantes, qui permettent ensuite d'espionner leur activité sur leur mobile ou d'extraire des documents.

Dans certains cas, les pirates agissent avec la complicité des fournisseurs internet, et les applications ressemblent à celles des opérateurs. Sinon elles se font passer pour des messageries, comme WhatsApp.

Selon Google, les logiciels utilisés sont ceux de RCS Lab, une entreprise italienne qui "fournit des solutions technologiques de pointe à des services de sécurité pour de la surveillance de communication", d'après son site web. Elle n'a pas immédiatement réagi à une sollicitation de l'AFP.

Le groupe californien, qui a identifié des victimes en Italie et au Kazakhstan, dit avoir prévenu les utilisateurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pouvoir d'achat : le PS va proposer une loi avec un Smic à 1.500 euros
La Cour des comptes veut raboter les aides au CPF, devez-vous miser sur le krach des cryptos ? Le flash éco du jour
Convoqués à Washington, les raffineurs sans solution miracle face à l'envolée des prix à la pompe
L’absentéisme des salariés, un phénomène en forte hausse
La France pourrait se passer du gaz russe, selon la ministre de la Transition énergétique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles