Publicité
La bourse ferme dans 5 h 15 min
  • CAC 40

    7 986,67
    -71,13 (-0,88 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 996,49
    -33,86 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 344,60
    -11,90 (-0,50 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 632,23
    -650,99 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 461,76
    -22,93 (-1,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,52
    +0,69 (+0,86 %)
     
  • DAX

    18 560,38
    -117,49 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    8 222,57
    -31,61 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,2757
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Logements HLM : faut-il vraiment expulser les locataires aux revenus trop élevés ?

ah_fotobox / Getty Images

Il y a ainsi dans notre pays des sujets d’authentiques guerres de religion. L’école libre et son rapport à l’État, les relations entre propriétaires et locataires, ou encore les acquis sociaux. Voilà que le gouvernement, par des déclarations du ministre délégué au logement à un grand titre de presse économique, pour présenter son futur projet de loi, rouvre intempestivement la question de l’accès au logement HLM. Au demeurant, les HLM étaient déjà au cœur du débat public qui va commencer au Sénat dans quelques jours, avec l’intégration dans le quota des logements de la loi SRU des logements intermédiaires au côté des logements sociaux. En clair, l’obligation faite aux communes de disposer d’au moins 20% ou 25% -selon leur taille- de HLM sera assouplie si le parlement vote la disposition proposée par le gouvernement et on comptera non seulement les logements sociaux mais aussi les logements intermédiaires.Le ministre Guillaume Kasbarian a-t-il voulu agiter le chiffon rouge, ou la muleta selon les références culturelles ? L’homme aime d’évidence provoquer et bousculer, et là n’est pas la question. Il faut objectiver et dépassionner ce sujet, à l’heure où sévit en France la plus grave crise du logement de son histoire et où le pays a mieux à faire que de se déchirer, avec un affrontement entre les tenants du logement social et ceux qui trouveraient qu’il faut en finir avec ce système. On doit ici réaffirmer que la France a besoin de cet amortisseur social, que des pays comparables (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Kanye West peine à vendre sa villa bunker : il est prêt à baisser drastiquement le prix
Laeticia Hallyday trop gourmande ? Voici combien vaut la villa de Marnes-la-Coquette
«Psychologiquement, c’est dur» : ces étudiants doivent quitter leur logement réquisitionnés pour les JO
«Le ministre du Logement veut-il que l’on expulse 400 000 familles ?» : la colère de la patronne du monde HLM
Le gouvernement souhaiterait évincer les locataires trop riches des logements sociaux