La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 278,21
    +84,04 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Logement, tourisme, transport, numérique... Ces ministères oubliés par Borne

Lors de l'annonce du gouvernement vendredi 20 mai dernier, quelques portefeuilles n'ont pas été attribués. De quoi soulever inquiétudes, surprise et colère chez les professionnels de ces secteurs. Le gouvernement tente de temporiser de son côté.

Opération déminage en cours. Ce lundi 23 mai, à l'issue du premier conseil des ministres du gouvernement d'Elisabeth Borne, Olivia Grégoire, la nouvelle porte-parole du gouvernement a tenté de désamorcer la polémique qui enfle ces derniers jours après l'annonce du nouveau gouvernement Borne, vendredi dernier. En cause, l'attribution de certains maroquins ministériels phares, complètement passés à la trappe et non attribués, à la surprise générale.

C'est en particulier le cas du logement et des transports. De quoi provoquer l'ire des représentants de ces secteurs. “Le logement n’a jamais été traité durant la mandature d’Emmanuel Macron, regrette Patrick Mano, président de l’association Consommation Logement Cadre de vie. Et nous n’avons que très peu d’espoir dans la compétence d’Amélie de Montchalin sur ces sujets...” C'est en effet la nouvelle ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires qui devrait piloter ces deux portefeuilles clés de la transition écologique. Son côté très libéral et sa formation laisse penser à l’association que la question du logement ne sera pas son domaine de prédilection. “Nous attendrons l'issue des élections législatives pour relancer nos discussions avec le gouvernement, ce serait inutile avant.”

Même son de cloche chez les professionnels du transport, qui s’étonnent de l’absence de successeur au très médiatique . "Il n'y a pas de ministre des Transports et il y a un ministre des JO? Je pense qu'il va falloir réagir collectivement. (...) Ça montre encore une fois qu'on était des salariés indispensables pendant la crise sanitaire, mais depuis on nous oublie", s’est étranglé Thierry Douine, président de la FGT-CFTC Transports. "Nous félicitons Amélie de Montchalin et nous attendons la nomination d'un ministre délégué aux Transports", a pour sa part réagi une porte-parole de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP).

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles