Marchés français ouverture 7 h 38 min
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    52 862,68
    -24,98 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     

Logement neuf: pourquoi les prix augmentent

·2 min de lecture

INTERVIEW - L'addition de normes pèse sur les prix et les rendements selon Franck Vignaud, directeur du Laboratoire de l'immobilier.

La construction de logements neufs tourne au ralenti. Malgré une demande nourrie, l'offre de biens neufs reste faible ce qui fait grimper les prix. Explications.

Challenges. Quel a été l'effet de la pandémie sur les prix des logements neufs?

Franck Vignaud. Après le premier déconfinement, nous avions mesuré une hausse des prix des logements neufs dans les villes de plus de 45.000 habitants qui avait atteint 3,4% en à peine six mois. Cette évolution était due à la , peu propice à l'octroi de permis de construire, et au blocage lié au confinement, qui avait stoppé les chantiers. Par conséquent, l'offre étant réduite, les prix des biens à la vente avaient augmenté. Aujourd'hui, à fin mai 2021, l'évolution des prix a été moins forte, atteignant +2% sur les douze derniers mois.

Ces montants vont-ils continuer d'augmenter? Et si oui, pour quelle raison?

Oui, ils vont continuer! Il faut tenir compte de nombreux facteurs. S'additionnent la pénurie de matériaux et d'équipements, , -la réglementation environnementale- au 1er janvier prochain, les difficultés de recrutement et de formation des salariés du bâtiment, des terrains toujours plus chers… et la fiscalité, dont la TVA à 20%, qui pèse toujours autant. Globalement, le prix moyen atteint 4.900 euros le mètre carré en France.

A ce niveau-là, on est très proche du plafond de défiscalisation de 5.500 euros le mètre carré du dispositif Pinel. Faut-il le relever ou le moduler selon les zones?

La question peut se poser, d'autant que . On en attend les résultats. En zone A bis, la plus tendue, augmenter ce plafond n'aurait pas d'effet significatif: à 8.000 ou 10.000 euros le mètre carré, l'avantage fiscal n'est plus le moteur de l'investissement. Dans les autres zones (A, B1 et les villes de zone B2 qui ont obtenu leur dérogation), il faudrait prendre en compte l'évolution des prix depuis le lancement du dispositif en 2014. On ne peut pas résumer la diversité des marchés en trois cases. Dans ce second cas, les investisseurs et [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles