Publicité
Marchés français ouverture 6 h 22 min
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 687,83
    +70,73 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0831
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 144,27
    -638,91 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 508,09
    -18,32 (-1,20 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     

Logement : “Il faut mettre fin à la niche fiscale des meublés touristiques”, dénonce Julien Bayou

Apaydin Alain/ABACA

Pourquoi vouloir réformer les règles qui s’appliquent aux locations touristiques ?

Julien Bayou : Nous n’avons aucun problème avec le tourisme ou le fait de louer son logement pour mettre un peu de beurre dans les épinards. Le problème est qu’il existe actuellement une explosion des locations meublées touristiques. De plus en plus de logements pérennes, destinés à vous ou moi, sont ainsi transformés en locations saisonnières. Ils sont retirés de la location traditionnelle car c’est plus lucratif pour les propriétaires, et que la pratique n’est pas encadrée. Or protéger l’offre de logements longue durée est un enjeu primordial.

On a atteint des niveaux critiques. Dans le 3e arrondissement de Paris, par exemple, c’est caricatural : il y a 25 fois plus de propositions de logements touristiques que d’annonces de locations simples ! Les saisonniers ne peuvent pas se loger, tout comme la jeunesse dans le Pays basque par exemple. Les gens sont obligés d’habiter de plus en plus loin, en étant dépendants de la voiture et du carburant. Des villages deviennent des villages fantômes… Il y a un vrai sujet. Nous sommes donc quatre parlementaires de gauche, de droite ou écolos, et de tous territoires (le sénateur Les Républicains des Pyrénées-Atlantiques Max Brisson, le député Socialistes et apparentés des Pyrénées-Atlantiques Inaki Echaniz, le député Horizons et apparentés de Charente-Maritime Christophe Plassard, ndlr) à avoir formulé des propositions pour encadrer beaucoup plus fortement les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : ce que vous ont coûté les hausses de taux de la BCE depuis 2022
Surprise, voici la ville la plus recherchée par les Français sur Airbnb pour cet été
Nuisances de voisinages : vous n’avez que cinq ans pour saisir la justice
Déclaration de biens immobiliers : la mesure validée
Le tribunal judiciaire de Paris met en vente un appartement à… 30.000 euros