La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 322,39
    +59,02 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 315,05
    +29,63 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 274,15
    +415,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0847
    -0,0062 (-0,5640 %)
     
  • Gold future

    1 987,00
    -10,70 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    26 267,75
    +336,08 (+1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    621,79
    +7,58 (+1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,70
    +1,33 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 628,84
    +106,44 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 631,74
    +11,31 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 221,91
    +208,43 (+1,74 %)
     
  • S&P 500

    4 109,31
    +58,48 (+1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    28 041,48
    +258,55 (+0,93 %)
     
  • HANG SENG

    20 400,11
    +90,98 (+0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2332
    -0,0058 (-0,4686 %)
     

Logement Crous, bourse... une expérimentation lancée pour aider les étudiants

FRED SCHEIBER/SIPA

Depuis la mi-mars, les espaces France services de six départements peuvent accueillir les étudiants qui ont besoin d'aide pour leur demande de bourse ou de logement au Crous. Le but: améliorer l'accessibilité des services publics dans les territoires. Un bilan de cette expérimentation est prévu pour fin 2023, avant une éventuelle généralisation au niveau national.

Bourses, logement… Et si les étudiants pouvaient trouver de l’aide dans les maisons France services pour leurs démarches administratives? C’est possible dans six départements, depuis le 13 mars: une "convention de partenariat" a été signée entre le programme France services et le réseau du Cnous (centre national des œuvres universitaires), a annoncé le gouvernement le même jour.

Cette expérimentation de neuf mois, "renouvelable six mois", concerne la Somme, l’Aisne, la Haute-Garonne, l’Aveyron, le Lot et les Hautes-Pyrénées. "Les étudiantes et étudiants pourront désormais trouver au sein des espaces France services un accompagnement pour constituer leur dossier social étudiant (DSE), réaliser une demande de logement en cité universitaire Crous, ou découvrir les principales fonctionnalités du portail multiservices des Crous", est-il indiqué dans un communiqué du gouvernement. L'expérimentation vise à "améliorer l’accessibilité des services publics pour les étudiants dans les territoires".

Lire aussiFace à l'inflation, des étudiants qui basculent dans la précarité

Le gouvernement précise qu’un bilan sera réalisé fin 2023, "avant une éventuelle généralisation au niveau national".

Lutter contre le non-recours aux aides

Cette convention découle de l'"acte II" de France Services annoncé par Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et de la Fonction publique, à la rentrée 2022. "Ce partenariat marque la volonté commune de l’État et du réseau des Crous de construire une réponse adaptée en termes d’accès aux services publics pour les étudiants, où qu’ils se trouvent sur le territoire, tout en leur assurant une qualité de service renforcée", avance le gouvernement.

Selon Stanislas Guerini, "les agents France services seront formés pour apporter des informations de premier niveau aux étudiants: c’est une avancée majeure! J’ai bon espoir que cette expérimentation porte ses fruits". Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur, s’est aussi félicité de cette "[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi