La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 201,06
    +612,01 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,93
    +46,14 (+3,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Loft Story : comment Michel Drucker a convaincu Benjamin Castaldi d'animer la télé-réalité

·1 min de lecture

Nostalgie, quand tu nous tiens... Ce dimanche 18 avril, Benjamin Castaldi était un peu de retrour là où tout a commencé : auprès de Michel Drucker. Car c'est en effet au côté de l'animateur de France 2 qu'il a débuté sa carrière, d'abord comme son assistant puis comme son chroniqueur, dans Studio Gabriel. A partir de 1997, il a même rejoint l'équipe de l'émission Vivement Dimanche, où il était invité vingt-trois ans plus tard. Une époque sur laquelle il est revenu. "Quand je commence la télé, je la commence avec le patron, Michel Drucker, s'est souvenu Benjamin Castaldi, très ému. Je n'avais jamais fait de télé, et au début, c'était une souffrance. Je n'étais pas très bon, je n'articulais pas beaucoup et j'étais tétanisé par le trac. (...) Mais j'ai appris tous les métiers de la télé."

Une période compliquée pour l'animateur, comme il l'expliquait sur Non Stop People il y a quelques jours. "Quand je partais du Studio Gabriel de chez Michel Drucker, je rentrais chez moi en pleurant tellement j'avais souffert à l'antenne, c'était une vraie souffrance", assurait Benjamin Castaldi. Aidé par Michel Drucker et son équipe, il a réussi à se faire une place. "Et j'ai beaucoup, beaucoup bossé pour aller au-delà de ça. Être à l'antenne, c'était tout sauf un plaisir. C'est devenu un plaisir beaucoup plus tard. Il faut des années pour avoir un peu de plaisir à être devant une caméra, à parler normalement et être surtout naturel", racontait-il (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jessica Biel : ses rares confidences sur sa vie de famille avec Justin Timberlake
Hilary Duff : cette exigence très surprenante qu'elle a eue pour son troisième accouchement
Matthieu Chedid : cette demande à ses fans qui lui vaut une vive polémique
Jalil Lespert et Laeticia Hallyday : le couple passe du bon temps sur une plage paradisiaque
Louis Bertignac et sa femme Laetitia à nouveau confrontés à un gros souci avec leur fils Jack