La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,1019 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    45 345,12
    +1 287,57 (+2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

L'Occident s'inquiète des mouvements militaires russes près de l'Ukraine

·2 min de lecture

La situation en Ukraine semble s'envenimer, avec l'arrivée de troupes russes près de la frontière. Les Occidentaux mettent en garde la Russie.

Deux militaires ukrainiens ont été tués vendredi par le déclenchement d'un engin explosif sur la ligne de front avec les séparatistes prorusses, a indiqué Kiev, les Occidentaux s'inquiétant parallèlement de mouvements de troupes russes à proximité de l'Ukraine. L'armée ukrainienne a aussi accusé les séparatistes d'avoir tiré sur ses positions avec des lance-grenades et des armes de gros calibre près des localités de Zaïtseve et Popasna, dans les régions de Donetsk et Lougansk. Les Ukrainiens "ont riposté, forçant l'ennemi à mettre fin à ses tirs", a indiqué l'armée dans un communiqué.

Ces derniers jours, des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des trains et des convois de camions militaires russes transportant des chars et des missiles dans le sud-ouest de la Russie, près du territoire ukrainien. En réaction, l'Union européenne et les Etats-Unis se sont dit vendredi préoccupés par ces mouvements militaires "inhabituels", sans donner plus de détails. "La Russie ferait une grave erreur si elle répétait ce qu'elle a fait en 2014", a mis en garde Antony Blinken, en référence à l'annexion russe de la péninsule ukrainienne de Crimée. De son coté, la France a mis en garde vendredi la Russie contre toute "nouvelle atteinte à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", après le déploiement de troupes russes à la frontière avec ce pays. Les ministres français des Affaires étrangères et des Armées, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly, ont fait part à leurs homologues Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou, lors d'un entretien à Paris, de "leurs préoccupations quant à la détérioration de la situation sécuritaire en Ukraine et mis clairement en garde sur les conséquences graves de toute nouvelle atteinte éventuelle à l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a déclaré la diplomatie française. Emmanuel Macron a annoncé ensuite qu'il s'entretiendrait dans les prochains jours avec Vladimir Poutine au sujet de l'Ukraine et de la Biélorussie.

"Les informations que nous avon[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles