La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 125,76
    -124,20 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Location de voitures cet été: risque de pénurie

·2 min de lecture

Réduction des flottes, pénurie de semi-conducteurs, forte demande... Les prix de la location de voitures augmentent avec l'arrivée de la saison estivale.

Aucune disponibilité dans certaines agences ou des "pots de yaourt" à 500 euros la semaine: louer une voiture risque d'être compliqué cet été après des mois de pause pandémique, notamment dans les zones les plus touristiques. Lors de cette saison déjà tendue d'ordinaire pour les loueurs, le comparateur en ligne Carigami a observé des paniers moyens plus chers qu'en 2019 entre juin et août, à 364 euros pour une semaine de location en France contre 277 euros il y a deux ans. La semaine monte à 407 euros en Italie, contre 250 euros en 2019, et en Espagne à 263 euros contre 185 auparavant. Selon un comparateur concurrent, Liligo, les prix à la journée ont presque doublé en Corse, à Ajaccio ou Bastia, et presque triplé à Palma de Majorque. Les requêtes sur la plateforme ont quasiment atteint les niveaux de l'été 2019, s'est félicité un porte-parole.

Des flottes réduites

Cette tension dans les agences s'explique d'abord par la prudence des loueurs face à une pandémie imprévisible, qui les paralyse depuis mars 2020. "Tout le monde a largement réduit ses flottes", explique à . Jusqu'à mi-avril, il y avait un positionnement très négatif sur l'été. On a pris des précautions pour ne pas accélérer outre mesure (...) Tout le monde a entre -30 et -35% de véhicules par rapport à 2019".

Le loueur américain Enterprise Rent a Car explique aussi que l'on risque de manquer de à cause de la , qui freine la production automobile à travers le monde. "Face à une demande croissante, nous travaillons avec nos partenaires pour sécuriser noter approvisionnement en véhicules supplémentaires", a indiqué un porte-parole d'Enterprise. Nous nous appuyons aussi sur notre large réseau d'agences de proximité et dans les aéroports pour transférer les véhicules dans les régions qui enregistrent la plus forte demande".

Lire aussi

L'Italie aussi

"On a commencé à prévenir les gens: si vous voulez venir en Italie, qui s'ouvre finalement, réservez à l'avance, organisez-vous", lance le président des loueurs i[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles