La bourse ferme dans 3 h 55 min
  • CAC 40

    6 511,43
    -12,01 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 746,43
    -2,92 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    33 309,51
    +535,11 (+1,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0338
    +0,0036 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 806,50
    -7,20 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 739,49
    +1 160,73 (+5,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    577,87
    +46,65 (+8,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    92,71
    +0,78 (+0,85 %)
     
  • DAX

    13 696,49
    -4,44 (-0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 479,64
    -27,47 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    12 854,80
    +360,88 (+2,89 %)
     
  • S&P 500

    4 210,24
    +87,77 (+2,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,2214
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Location de vacances : cette « taxe déguisée » de 224 euros que vous devez peut-être payer

Une maison de vacances avec piscine
Une maison de vacances avec piscine

De nombreux propriétaires proposant des biens en location saisonnière ont expliqué avoir reçu, depuis janvier, un courrier de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique) leur demandant de payer 223,97 euros par an. La raison : ils mettent « à disposition un moyen de diffusion – radio, téléviseur, lecteur de CD ». Il ne s'agit pas d'une arnaque mais d'une démarche tout à fait légale, rapporte Le Parisien.

« Dès lors que des œuvres protégées sont diffusées dans des locaux proposés au commerce comme l'est une location saisonnière, il y a un acte de communication au public soumis à droits d'auteur », a en effet indiqué Jean-Félix Choukroun, directeur du service Clients de la Sacem. L'organisme propose aux hébergeurs saisonniers de payer le même forfait que les hôtels. En cas de non-paiement, l'amende peut monter jusqu'à 300 000 euros. À l'inverse, si l'hébergement s'enregistre de lui-même en ligne, une remise de 20% lui est proposée.

Une « taxe déguisée »

Ainsi, pour certains bailleurs, la démarche de la Sacem est une « taxe déguisée » qui viendrait compenser la future suppression de la redevance TV. « À cause d'un téléviseur, je suis frappé au même titre qu'un grand groupe hôtelier qui a des dizaines et dizaines de chambres, c'est totalement disproportionné et injuste ! », a déclaré l'un d'entre eux, qui aurait l'intention de fermer son gîte.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Jusqu'à -56% de taux négatif... Le Livret A est loin de vous avoir toujours protégé de l'inflation !
- Compte enfant : quel est le meilleur entre Kard ou Pixpay ?
- SIMULATEUR. Découvrez le vrai rendement 2022 de votre Livret A (spoiler : il est largement négatif)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles