La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1953
    +0,0036 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 692,78
    +1 990,51 (+3,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 349,60
    +55,60 (+4,30 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Location longue durée : les effets pervers de la LLD, pire que le leasing pour votre portefeuille

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture
Consommateur piégé
Consommateur piégé

La Cour des comptes sonne la charge. Dans son rapport public annuel publié jeudi après-midi, elle pointe du doigt une pratique en pleine expansion : la location longue durée (LLD). Tout comme la location avec option d’achat (LOA), dite leasing, elle aussi en plein essor notamment dans le secteur automobile, la LLD répond au développement d’une économie de l’usage plus que de la propriété. Mais alors que la LOA est assimilée à un crédit à la consommation, « la location longue durée échappe à cette réglementation car elle n’a pas pour finalité l’acquisition du bien financé », pointent les Sages.

Résultat, les informations et protections réglementaires sont celles d’une location classique et donc beaucoup plus limitées pour les consommateurs. L’écart de mise en garde entre un crédit à la consommation et une LLD, pourtant proches dans leur finalité, « pose d’autant plus problème que la diffusion de ces offres, présentées comme des alternatives au paiement comptant, se développe pour le financement de produits courants comme la téléphonie mobile, l’électro-ménager et les équipements multimédia », constate la Cour qui a mené une enquête l’été dernier auprès d’enseignes de la grande distribution.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : la gestion pilotée vaut-elle le coût ?
- Crédit conso, frais bancaires, compte courant… 3 bonnes nouvelles à venir ?
- Frais d'incidents : ce pactole que vous cache votre banque