La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 072,82
    +557,94 (+1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Location étudiante : les arnaques se multiplient, voici comment les éviter

·1 min de lecture

C’est une période de turnover intense pour les étudiants et leurs bailleurs. Et malheureusement, elle est propice aux arnaques. La plateforme PAP.fr, qui traite en moyenne entre 800 et un millier de nouvelles annonces de location par jour pendant l’été, alerte sur leur recrudescence. En cette saison, la plateforme vérifie quotidiennement entre 200 à 300 propositions de locations. Ses équipes de vérificateurs “expérimentés” ciblent plus particulièrement les offres de bailleurs novices sur la plateforme, grâce à divers procédés humains et digitaux. “Notre but est d’empêcher que les fausses annonces ne soient diffusées sur notre site”, explique Laetitia Caron, directrice générale de PAP. “Néanmoins, on observe une recrudescence des arnaques, qui peuvent potentiellement se retrouver sur d’autres plateformes”, rapporte-t-elle.

Les retours de PAP sont inquiétants. En moyenne, entre 40 et 50 propositions quotidiennes de locations sont retoquées après vérification des photos, des titres de propriété ou encore de l’identité des “bailleurs”. Soit environ 20% des annonces passées au crible, qui se révèlent le plus souvent écrites par des charlatans. Ce chiffre a doublé par rapport aux années précédentes : en temps “normal”, une vingtaine d’offres seulement sont recalées, communique PAP. “Oui, et même si le phénomène n’est pas nouveau, on observe plus d’arnaques cette année”, insiste Laetitia Caron, la directrice générale de PAP. Et la plateforme de prévenir : les étudiants sont des cibles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A Vannes, les méthodes très intrusives des agents immobiliers
Immobilier : voici les nouveaux critères prioritaires des acheteurs en cette rentrée
Ces trois grandes villes vont pouvoir encadrer les loyers
Crédit immobilier : encore des records de taux, les dossiers fragiles en profitent largement
APL : tous les allocataires en contrat d’alternance bénéficient désormais d’un coup de pouce

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles