Marchés français ouverture 5 h 43 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 150,98
    -24,89 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0173
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    22 858,44
    +157,72 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,42
    +6,19 (+1,16 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Locataire: pouvez-vous installer une canisse sur votre balcon/terrasse?

©CC0 Domaine public / Pxhere

CONSEILS - Les balcons et terrasses sont soumis au règlement de copropriété ou autorisation d’urbanisme. Il faut donc aménager son extérieur dans les règles pour éviter tout désagrément ultérieur.

Le balcon et la terrasse constituent des extérieurs très prisés, que ce soit dans un immeuble en copropriété ou dans un pavillon en location. Il est cependant très tentant de chercher à maximiser l’intimité de cet , en installant des canisses et autres brise-vues afin de se soustraire au regard des passants ou des voisins. Cette partie extérieure du logement ne peut cependant être aménagée tout à fait librement. Avant toute installation, il est important de se référer au règlement de copropriété ou de faire une demande d’autorisation auprès de la mairie, car chaque copropriété et chaque commune fixe ses propres règles.

Poser une canisse dans une copropriété

En copropriété, le balcon ou la terrasse sont considérés comme des parties privatives. Vous pouvez donc en jouir librement, dans le respect des règles posées par le règlement de copropriété. Avant de déballer votre canisse, vérifiez donc les conditions fixées dans le règlement. En effet, il peut être expressément précisé que la pose de canisse ou de brise-vue est interdite. Cette indication peut être comprise dans une formulation plus large, comme l’interdiction de modifier l’aspect extérieur du logement. Sans interdire la pose de canisse autour du balcon ou de la terrasse, le règlement peut également en spécifier les modalités, notamment la hauteur et le type de matériau (canisse refusée, mais PVC accepté par exemple). Cet aspect du règlement peut ainsi constituer un argument de poids dans le , à l’achat aussi bien qu’à la location.

Il en va de même si vous avez l’usage privatif exclusif de parties communes, comme une cour. On parle alors de droit de jouissance. En cas de doute sur les possibilités de modification, n’hésitez pas à poser la question à votre syndic ou à demander à mettre le sujet à l’ordre du jour lors du prochain .

Les spécificités de la pose de canisse dans un pavillon individuel

Si vous êtes locataire d’une maison individuelle, les autorisations sont davantage à demander du côté de la commune[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles