La bourse ferme dans 3 h 38 min
  • CAC 40

    6 216,36
    +32,26 (+0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 980,97
    +13,98 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,1960
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 744,80
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    54 104,63
    +1 256,32 (+2,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 396,27
    +102,28 (+7,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,21
    +1,03 (+1,71 %)
     
  • DAX

    15 231,36
    -3,00 (-0,02 %)
     
  • FTSE 100

    6 918,81
    +28,32 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    -130,61 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3762
    +0,0010 (+0,07 %)
     

Loana explique pourquoi elle veut porter plainte contre son amie Sylvie Ortega Munos

·2 min de lecture

Victime d'une overdose avant d'être rapidement hospitalisée le 22 février 2021, Loana était au centre de toutes les inquiétudes depuis cet événement. L'ancienne gagnante de l'émission Loft Story a tenu à rassurer ses fans en s'exprimant par l'intermédiaire d'une vidéo diffusée en exclusivité dans Touche pas à mon poste. La star de télé-réalité a aussi profité de cette tribune pour régler ses comptes avec Sylvie Ortega Munos, qui était justement à ses côtés au moment de son overdose. Loana a ainsi annoncé qu'elle allait porter plainte contre elle pour vol de bijoux, de sous-vêtements et d'un fer à friser.

D'après Loana, Sylvie Ortega Munos, qui séjournait avec elle dans le sud de la France, aurait profité de son coma de plusieurs heures pour lui voler l'ensemble de ses affaires dans sa valise. Comme les téléspectateurs de C8 ont pu le voir, l'ancienne candidate des "Anges" est encore hospitalisée et sous perfusion pour le moment. Selon Loana, son overdose résulterait du fait que Sylvie Ortega Munos, qui se présente un peu partout comme étant son agente, lui aurait "donné trop de médicaments". Elle avait même accusé la veuve de Ludovic Chancel d'avoir tenté de la tuer.

"Ils m'ont mise ici pensant que j'avais voulu faire une tentative de suicide. Ils ont enfin compris que j'avais juste demandé un calmant basique et qu'on avait voulu me faire bien pire. Et pas l'inverse", avait indiqué Loana dans un communiqué transmis aux médias. Face à ces accusations qu'elle réfute catégoriquement, Sylvie Ortega Munos avait annoncé "être obligée d’entamer une procédure contre Loana et Eryl Prayer". "Loana essaye de sauver son honneur car elle a affirmé sur TPMP que la drogue c'était fini ! N'assumant pas, elle rejette la faute sur moi. Si les médecins avaient vu une dose massive de médicaments j'aurais été directement interpellée par la police car cela aurait été très grave ! Or ce qui se trouvait dans son sang était bien du GHB", avait-elle affirmé dans une story publiée sur Instagram. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite