La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 265,07
    -128,68 (-0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,15
    -101,99 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 162,12
    -193,49 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -8,71 (-0,86 %)
     
  • S&P 500

    4 243,81
    -11,34 (-0,27 %)
     

Lloyd Price, pionnier du rock avec le morceau "Stagger Lee", est mort à 88 ans

·1 min de lecture

Très connu dans les années cinquante et soixante, il est l'auteur de tubes comme Stagger Lee, Lawdy Miss Clawdy et Personality.

Le chanteur de rhythm and blues Lloyd Price, pionnier du rock dans les années cinquante avec des tubes comme Stagger Lee, Lawdy Miss Clawdy et Personality, est mort à l'âge de 88 ans de "complications liées au diabète", a annoncé son manager à CNN

Introduit au Rock and Roll Hall of Fame en 1998, il avait rencontré un immense succès avec son premier enregistrement, Lawdy Miss Clawdy, en 1952. Un titre repris par la suite avec autant de réussite par Elvis Presley. 

Très célèbre dans les années cinquante et soixante, le chanteur avait été surnommé "Mr. Personality", en référence à un autre de ses tubes, Personality

Propriétaire de radios et de labels

Son morceau le plus célèbre, Stagger Lee, sorti en 1958, est sans doute l'un des titres les plus importants de l'histoire de la musique américaine. Le chanteur y expose la véritable vie des ghettos afro-américains, imposant alors un sujet nouveau à la radio, qui inspirera dans les décennies suivantes de nombreux artistes de rock et de rap.

Lloyd Price diversifie ses activités dans les années 1960 et 1970. Il fonde plusieurs labels de musique et se lance dans l'organisation de concerts. Il devient aussi propriétaire de radios, et monte des matches de boxe. 

"Lloyd Price est un homme qui a tout fait à une époque où on ce qu'on appelait les "disques noirs" n'étaient pas censés percer dans le mainstream", avait résumé le chanteur Tony Rich lors de son entrée au Rock and Roll Hall of Fame dans les années 1990.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :