La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 558,78
    +197,46 (+0,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le livreur vole un colis et fait une drôle de découverte

Le livreur avait attendu que son collègue livre un autre colis pour ouvrir la boîte aux lettres et subtiliser le premier mais il a été pris la main dans le sac par les dispositifs de vidéosurveillance.

L'affaire est tout aussi invraisemblable qu'étrange. Tout commence l'été dernier en Meurthe-et-Moselle, nous raconte Actu.fr Grand Est. Un homme attend la livraison de deux colis le même jour. En fin de journée, il se rend à sa boîte aux lettres mais ne découvre dedans qu'un seul colis. Etrange alors que le deuxième paquet est déclaré comme livré. Grâce aux images de vidéosurveillance de sa résidence, il va découvrir que le deuxième livreur était l'auteur du larcin.

En effet, en analysant ces images, il découvre que le premier paquet avait bien été inséré dans sa boîte aux lettres mais au moment de la livraison du second, le livreur a pris le loisir de dérober celui qui était déjà à l'intérieur. Il s'est sans doute dit qu'en le remplaçant avec le second, le client n'y verrait que du feu. Le propriétaire des deux colis va alors contacter la société de livraison et surtout les gendarmes.

Très rapidement, les enquêteurs vont remonter au livreur en question âgé de 31 ans, et la société qui l'employait va le licencier sur-le-champ pour "faute grave". Mais le livreur va avoir des remords, et va rapporter le colis… à son propriétaire, détaillent nos confrères de la presse régionale. Vrais remords ou simple peur ? Nul ne le sait, néanmoins, des sources policières ont expliqué à Actu.fr que le colis contenait en réalité un revolver, plus précisément un "Pistolet Glock 9 mm sans le canon". Finalement, l'homme n'a été interpellé que le 16 juin dernier, les services de police mettant en avant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Un livreur tombe sur un « chien de garde » terrifiant

Le mot qui buzze : “narratif”
Variole du singe : l'OMS ne fait plus la différence entre pays endémiques et non endémiques
Face au manque de pilotes cet été, cette solution trouvée par des compagnies aériennes inquiète
L'UE met en garde contre le spectre d'une famine mondiale à cause de la Russie
En difficulté financière, il tente d'arnaquer ses parents avec une fausse facture

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles