Publicité

Combien le Livret A vous rapporte réellement ?

Stock Rocket/Adobe Stock

Le bon est spectaculaire. Limitée à 0,50% jusqu’au 1er février 2022, soit son plus bas historique, la rémunération du Livret A a été successivement relevée à 1% à cette date, puis à 2% le 1er août 2022 et enfin à 3% le 1er février 2023. Il n’en fallait pas plus pour que les épargnants se jettent sur ce placement sécurisé et son petit frère, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) dont le taux est calqué sur celui du Livret A. Résultat : des collectes au sommet, avec plus de 33 milliards d’euros collectés en 2022 sur ces deux produits et, surtout, 19,39 milliards d’euros sur les seuls deux premiers mois de l’année 2023 ! Un vrai raz de marée.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur de livrets d’épargne

Et pourtant, si le taux d’intérêt du Livret A et du LDDS paraît alléchant sur le papier, la réalité est bien différente. Car le rendement de ces produits d’épargne n’est autre que la moyenne des taux interbancaires constatée et de la hausse des prix (hors tabac) calculée sur le semestre précédant la revalorisation. Et c’est bien l’inflation - de 6,1% en moyenne entre juillet et décembre 2022 - qui a permis de relever le taux du Livret A à 3%. Soit 3,1 point sous le niveau de l’inflation. Traduction : le taux réel de ce produit est en réalité de -3,1% (3% - 6,1%). S’il est exagéré d’affirmer que vous perdez de l’argent sur votre Livret A, votre pouvoir d’achat, lui, recule donc quand vous y placez vos économies. Confirmation en février 2023, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des milliers de piscines repérées par le fisc grâce à l’intelligence artificielle
Placements : faut-il préférer le Livret A à l’assurance vie ?
Pass Navigo : le site de remboursement enfin remis en service
Tickets restaurant : il ne vous reste que quelques heures pour échanger ces titres avant qu'ils ne soient périmés
Pendant sept mois, sa facture d'électricité a été multipliée par 15