Marchés français ouverture 47 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 016,99
    +277,96 (+1,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0601
    +0,0039 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    20 506,90
    -210,34 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    28 626,13
    +715,73 (+2,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,99
    +4,62 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Livret A, PEL, assurance vie… le classement des placements préférés des Français

La composition du patrimoine des ménages a-t-elle évolué avec la crise sanitaire ? Pas de manière spectaculaire au vu de la dernière enquête “Patrimoine” dévoilée par l’Insee, ce mardi 3 mai. Ainsi, à début 2021, 61,2% des ménages français détenaient un bien immobilier, contre 62% en 2018 et 61,7% en 2010. Et sans surprise, 57,5% des Français étaient propriétaires de leur résidence principale, contre 57,6% en 2010. Rien d’étonnant, donc, la France étant - c’est bien connu - un pays de propriétaires.

Même constat pour le patrimoine financier des Français, qui n’a pas connu de bouleversement notable. Le Livret A reste ainsi leur placement préféré, puisque détenu par 73,5% des ménages en 2021, contre 68,5% en 2010. Et ce, malgré un taux d’intérêt tombé à son plus bas historique de 0,50% le 1er février 2020. Mais la surépargne provoquée par la crise du Covid-19 a probablement contrebalancé la baisse de la rémunération du Livret A, indique l’Insee : “Il est possible que le surcroît d’épargne de 2020 ait soutenu la stabilité du taux de détention de ces livrets, malgré des taux d’intérêt restés très bas sur la période.”

Une hypothèse qui tient également pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), l’ex-Codevi - dont la rémunération est identique à celle du Livret A - trouvant grâce auprès de 35,9% des ménages en 2021, contre 35,2% en 2018. A noter tout de même que le désintérêt relatif des Français à l’égard de ce produit défiscalisé apparaît clairement, puisqu’il était (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le versement de la prime inflation toujours bloqué pour certains bénéficiaires
Les prix des produits alimentaires en supermarchés ont augmenté de 3 % en avril
L'assurance vie peut être dangereuse pour les clients en difficulté, rappelle le gendarme du secteur
Livret A : le taux inchangé au 1er mai… avant de doubler le 1er août ?
Succession : peut-on hériter d’une assurance vie qui n’a pas été acceptée par le bénéficiaire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles