La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 140,42
    -91,02 (-0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Livret A, LEP... Une mauvaise nouvelle pour les futurs taux de votre épargne

stress
stress

Quel sera le taux du Livret A le 1er février prochain ? La réponse à cette question ne devrait officiellement intervenir qu'autour du 15 janvier. On dispose toutefois de deux certitudes. Un, la rémunération du produit d'épargne préféré des Français (2% actuellement) va augmenter, sous l'effet conjugué de la forte inflation et de la hausse des taux directeurs de la Banque centrale européenne. Deux, cette augmentation sera « sensible », selon l'expression de François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, chargé de calculer le nouveau taux.

Comme à chaque mise à jour du taux du Livret A, produit d'épargne réglementé, le gouvernement va, dans les prochains jours, être confronté à un choix : appliquer précisément la formule de calcul inscrite dans la réglementation, ou donner un coup de pouce au pouvoir d'achat des épargnants en fixant un taux supérieur.

Un coup de pouce remis en cause ?

Si elle reste plausible, cette seconde hypothèse a pris aujourd'hui un peu de plomb dans l'aile. Pourquoi ? Parce que l'Insee a dévoilé ce mercredi matin une prévision d'inflation un peu moins élevée que prévu pour le mois de décembre 2022 : 5,9%, contre 6,8% annoncé récemment dans le cadre d'une note de conjoncture. En cause notamment, le ralentissement des prix de l'énergie. Ce qui constitue une (relative) bonne nouvelle pour le budget des Français ne l'est pas pour leur épargne. Car l'indice des prix à la consommation est une des variables entrant en compte dans la formule de calcul du Livret A. En clair, plus l'inflation est basse, plus sa rémunération le sera.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Bourse : comment déjouer les pièges de l'année 2023
- Ces deux établissements qui rémunèrent désormais l'argent des comptes courants
- Assurance vie : le classement des taux 2022, du meilleur au plus décevant