La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    50 828,32
    -1 322,35 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

La livre Sterling cale, l’UE vise le vaccin AstraZeneca : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

La livre Sterling perd de sa superbe. La devise britannique (GBP), dopée depuis plusieurs semaines par l’efficacité de la campagne de vaccination au Royaume-Uni (très en avance sur l’Union européenne en la matière), qui laisse espérer un prochain rebond de l’économie britannique, a glissé de 0,5% aujourd’hui face au dollar, tombant à son plus bas niveau depuis début février. “Le conflit actuel autour des expéditions d'AstraZeneca est sans aucun doute une source d'inquiétude, tout comme les commentaires de Boris Johnson, lundi, selon lesquels la troisième vague européenne risquait de s'échouer sur les côtes britanniques”, relève Augustin Doittau, analyste et fx dealer chez Ebury France.

L’UE "adoptera une révision du mécanisme de transparence et d'autorisation des exportations" de vaccins, a indiqué un porte-parole de la Commission européenne, rapporte ce mardi après-midi l’AFP. Ce durcissement du contrôle des exportations de vaccins anti-Covid-19 devrait cibler AstraZeneca et alimente les tensions avec le Royaume-Uni. L'UE a exporté quelque 10 millions de doses, tous vaccins confondus, vers le Royaume-Uni entre le 1er février et mi-mars, mais à l'inverse, elle n'a reçu aucune dose produite sur le sol britannique, rapporte l’AFP. Et ce, alors que le contrat signé par AstraZeneca prévoyait la livraison de doses produites dans deux usines au Royaume-Uni.

>> A lire aussi - AstraZeneca : risques de poursuites de l’UE, qui dénonce “des coups de canif” dans le contrat !

La présidente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Veolia : pour les syndicats de Suez, Emmanuel Macron doit “arbitrer” sur l’OPA pour “une sortie par le haut”
EssilorLuxottica : feu vert de l’UE au rachat de Générale d’Optique et GrandOptical (sous condition)
Nucléaire : EDF indemnisé par la France pour la fermeture de Fessenheim
Chine : un laboratoire vise un vaccin anti- Covid-19 à inhaler
La Philharmonie de Paris réclame des millions à l’architecte Jean Nouvel