Marchés français ouverture 4 h 8 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    28 983,31
    -204,86 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,2028
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    29 027,47
    +272,13 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    41 474,90
    -4 117,27 (-9,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 127,76
    -115,29 (-9,27 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

La livraison des baskets "sataniques" interdite, après le recours de Nike

·1 min de lecture

Vents contraires pour MSCHF, le concepteur des baskets "sataniques" qui ont fait couler beaucoup d'encre dernièrement. La justice a ordonné au fabricant de cesser de livrer ces chaussures nées d'une collaboration avec le rappeur Lil Nas X, et dont les semelles contiennent une goutte de sang humain, après une action en justice intentée par Nike. Ce dernier, qui accuse MSCHF de contrefaçon et de dilution de la marque, avait attaqué la société installée à Brooklyn, spécialisée dans les produits en série limitée mis en vente en ligne à une date donnée.

Les baskets "sataniques" ont été réalisées en partenariat avec le rappeur américain Lil Nas X, rendu célèbre par son tube "Old Town Road", dont le remix a survolé le printemps et l'été 2019. Le modèle est initialement une basket Air Max 97 fabriquée par Nike, à laquelle ont été ajoutés quelques signes distinctifs rappelant le diable, notamment un pentagramme (étoile à cinq branches), parfois considéré comme un symbole satanique. Une goutte de sang humain a aussi été injectée dans la semelle, selon MSCHF.

>> A lire aussi - La valeur du jour à Wall Street NIKE parmi les marques boycottées en Chine après les accusations de travail forcé des Ouïghours

Dès lundi, jour de la mise en vente de ce modèle à 666 exemplaires, nombre associé lui aussi au diable, Nike a assigné la petite société devant un tribunal fédéral civil de Brooklyn. L'équipementier demandait la suspension de la livraison des paires de chaussures, qui ont été toutes été vendues (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Booking écope d’une lourde amende pour une fuite de données
La cryptomonnaie "Dogecoin" grimpe de presque 30% grâce à un tweet d’Elon Musk
Les repas de Première classe de British Airways livrés à domicile
Boom du commerce maritime, pour CMA CGM, le blocage du Canal de Suez n’est qu’un “grain de sable”
Des escape games en ligne, des visioconférences cryptées... les start-up à suivre