La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 730,48
    +239,79 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    15 448,12
    +212,28 (+1,39 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1686
    +0,0080 (+0,69 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    52 102,74
    +1 242,32 (+2,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 491,73
    +72,36 (+5,10 %)
     
  • S&P 500

    4 596,42
    +44,74 (+0,98 %)
     

Littérature. À Tokyo, une bibliothèque entièrement consacrée au romancier Haruki Murakami

·1 min de lecture

Conçue par l’architecte Kengo Kuma pour favoriser les échanges entre étudiants et chercheurs du monde entier, la nouvelle bibliothèque a pour mission de promouvoir la culture japonaise.

Le 1er octobre prochain, une bibliothèque dédiée au plus célèbre romancier japonais contemporain, Haruki Murakami, va ouvrir ses portes sur le campus de l’université Waseda, à Tokyo, rapporte le magazine Nikkei Asia.

Conçue pour mettre en valeur l’œuvre de Murakami, la Maison internationale de la littérature de l’Université Waseda – son nom officiel – a été financée par l’homme d’affaires Tadashi Yanai, fondateur du groupe Fast Retailing (propriétaire, notamment, des marques Uniqlo, Comptoir des Cotonniers ou encore Princesse tam.tam) et réalisée par l’architecte Kengo Kuma, qui a récemment signé le stade olympique où se sont déroulés les Jeux de Tokyo en 2020.

Un lieu d’échanges entre l’Asie et l’Occident

Etudiants et chercheurs pourront s’immerger dans l’univers de l’auteur de Kafka sur le rivage (2002) et de 1Q84 (2099), deux des romans qui l’ont fait connaître dans le monde entier, grâce à une collection unique d’éditions originales de ses œuvres, traduites en cinquante langues, des œuvres qu’il a lui-même traduites en japonais, mais aussi de manuscrits et de papiers personnels. Outre la bibliothèque proprement dite, les visiteurs pourront profiter d’un bar, d’un salon, d’une salle de conférences et d’un studio de radio.

“Je veux faire de cet endroit un lieu où les étudiants partageront librement leurs idées plutôt que de se contenter de recevoir passivement l’enseignement de leurs professeurs”, a expliqué Murakami. Pour Tadashi Yanai, la nouvelle bibliothèque doit favoriser la diffusion de la culture japonaise dans le monde. “J’ai réussi à développer Uniqlo à l’international, mais j’estime que l’influence de la culture japonaise est plutôt faible. Les livres de Murakami, eux, sont très populaires dans le monde

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles