La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 217,13
    -525,69 (-1,51 %)
     
  • Nasdaq

    13 346,13
    -55,72 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0032 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 159,53
    -2 004,34 (-4,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 504,92
    +1 262,24 (+520,13 %)
     
  • S&P 500

    4 143,88
    -44,55 (-1,06 %)
     

L'Italie lèvera progressivement ses restrictions à partir du 26 avril

·1 min de lecture

Le gouvernement italien a confirmé mercredi 21 avril la levée progressive des restrictions anti-Covid à partir du 26 avril, avec notamment la réouverture très attendue des restaurants et cinémas. Lors d'un conseil des ministres, le gouvernement a décidé qu'à parti de lundi les restaurants seraient autorisés à ouvrir au public à déjeuner, et aussi à dîner pour la première fois depuis fin octobre, mais seulement en plein air et dans les régions classées "jaune" (c'est-à-dire celles présentant le risque de contagion le plus faible).

Dès le 26 avril, les cinémas, théâtres et salles de concert pourront aussi rouvrir, mais uniquement en respectant la distanciation et en restant en dessous de 50% de leur capacité maximale, avec un plafond supplémentaire de 1.000 spectateurs pour les salles en plein air et 500 pour les salles fermées. Les écoles, collèges et universités donneront la priorité aux cours en présentiel. Les déplacements entre les régions "jaunes" seront également autorisés, mais le couvre-feu restera en vigueur de 22H00 à 05H00. Les grandes lignes de ces nouvelles règles, dont l'entrée en vigueur s'étale en plusieurs étapes, avaient déjà été dévoilées vendredi par Mario Draghi.

>> A lire aussi - Italie : la recette de Mario Draghi pour relancer l’économie

Lors de l'étape suivante, à compter du 15 mai, les piscines en plein air seront ouvertes, et les centres commerciaux seront autorisés à rouvrir le week-end alors que jusqu'ici ils ne pouvaient accueillir du public qu'en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Coronavirus : au Chili, ils administraient à des humains le vaccin prévu pour les chiens
La Manif pour tous a-t-elle ignoré ses obligations comptables ?
Fin de la règle des 10km, réouverture des terrasses… allègement des restrictions en vue
Turquie : Erdogan limoge la ministre du commerce, accusée d’avoir accordé des contrats à son mari
La Grèce prête à l'Arabie saoudite des missiles Patriot face aux rebelles soutenus par l'Iran