Publicité
Marchés français ouverture 1 h 4 min
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    39 603,95
    -459,84 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 528,49
    +110,81 (+0,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 191,25
    +546,46 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 393,91
    +63,01 (+4,73 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     

Lise Boëll, la recrue de poids d’Hachette version Bolloré

Réputée proche de la famille Bolloré et surnommée par ses détracteurs « l’éditrice de la fachosphère », Lise Boëll édite notamment Philippe de Villiers et Stéphane Bern.  - Credit:DR / Libre
Réputée proche de la famille Bolloré et surnommée par ses détracteurs « l’éditrice de la fachosphère », Lise Boëll édite notamment Philippe de Villiers et Stéphane Bern. - Credit:DR / Libre

On l'attendait à la tête de Fayard, dirigé depuis deux ans par Isabelle Saporta après l'éviction de Sophie de Closets, partie chez Flammarion. Elle débarque finalement aux éditions Mazarine, autre maison du groupe Hachette fondée en 1979 et relancée en 2016.

Éditrice historique d'Éric Zemmour, qui s'autoédite aujourd'hui, Lise Boëll a été nommée à la direction générale de Mazarine. À cette occasion, la maison jusqu'ici rattachée à Fayard, et qui publie surtout des romans avec des auteurs peu connus tels que le Suédois Fredrik Backman, l'Américaine Mindy Mejia, le Britannique J. P. Delaney ou la Française Sophie Villers, prend son indépendance. Une manière d'éviter d'éventuels conflits éditoriaux entre Lise Boëll et Isabelle Saporta.

Premier coup avec Bardella ?

Réputée proche de la famille Bolloré et surnommée par ses détracteurs « l'éditrice de la fachosphère », Lise Boëll édite notamment Philippe de Villiers et Stéphane Bern. Elle « aura pour mission de développer le catalogue de la maison en ouvrages de fiction et de non-fiction », indique Hachette dans un communiqué.

Après Albin Michel, l'éditrice a effectué un passage mouvementé dans le groupe Editis (Robert Laffont, Julliard, Nathan, Le Robert…), concurrent d'Hachette, à la tête de Plon. La maison a connu pendant plusieurs mois une direction bicéphale, tiraillée entre Lise Boëll et Céline Thoulouze. À la suite de la vente par Vivendi d'Editis à l'entrepreneur tchèque Daniel Kretinsky, Lise Boëll avait n [...] Lire la suite