Publicité
La bourse ferme dans 5 h 34 min
  • CAC 40

    7 551,98
    -156,04 (-2,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,00
    -63,50 (-1,29 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0688
    -0,0054 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    2 336,40
    +18,40 (+0,79 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 622,17
    -381,16 (-0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 425,46
    +7,58 (+0,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,46
    -0,16 (-0,20 %)
     
  • DAX

    18 092,72
    -172,96 (-0,95 %)
     
  • FTSE 100

    8 145,53
    -18,14 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2705
    -0,0056 (-0,44 %)
     

A Lisbonne, le NFT s’impose comme une culture à part entière

DR

«Pour être honnête, je n’étais pas très confiant il y a encore deux mois en sortant d’autres conférences Web3». Bousculé par l’incertitude autour d’un marché du NFT en berne depuis plus d’un an, l’entrepreneur John Karp a longtemps craint la désaffection du public pour son événement NFC Lisbon, dédié à cette technologie. Mais au terme de cette conférence, sorte de mini-Vivatech de la blockchain, force est de constater que le rendez-vous a atteint sa cible. Dans le cadre historique du Pavillon Carlos Lopes de Lisbonne, la Non Fungible Conference a ainsi réuni plus de 5 000 participants - entreprises, artistes ou curieux - autour de l’art, du jeu vidéo et de la technologie. Enrichi par des partenariats avec la première conférence dédiée aux memecoins (cryptomonnaies parodiques et très spéculatives) et une autre consacrée aux NFT uniquement émis sur Bitcoin, l’événement a décliné trois jours de tables-rondes et de performances à un rythme frénétique, ponctué par des temps-forts, comme l’atelier public de Beeple : connu comme l’un des artistes vivants les plus chers du monde avec la vente pour 69 millions de dollars de son œuvre «Everydays : the First 5,000 Days» en 2021, l’artiste américain a proposé au public une démonstration sur grand écran d’une quarantaine de minutes de sa méthode de travail avec des outils d’intelligence artificielle. Armé d’un humour indéniable, celui qui se nomme Mike Winkelmann à la ville a livré une prestation généreuse, plaisantant avec un public pendu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jeu vidéo : le métaverse The Sandbox investit plus de 10 millions d’euros pour accélérer son développement
Crypto : Kabosu, la célèbre chienne représentant le Dogecoin, est morte
Crypto : le prêt hypothécaire d’un NFT, l’avenir de la finance décentralisée ?
Crypto : après le Bitcoin, les ETF Ethereum également autorisés aux Etats-Unis !
Blockchain et finance, un virage à ne pas rater pour l’Etat français et l’Europe