Marchés français ouverture 4 h 3 min
  • Dow Jones

    35 490,69
    -266,19 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,84
    +0,12 (+0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 825,62
    -272,62 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,1612
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 541,10
    -87,64 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    50 753,33
    -1 775,95 (-3,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 411,76
    -62,57 (-4,24 %)
     
  • S&P 500

    4 551,68
    -23,11 (-0,51 %)
     

L'Irlande et l'Estonie acceptent un impôt sur les sociétés à 15% pour aboutir à un accord mondial sur la fiscalité

·1 min de lecture

La mise en place d'un taux d'imposition sur les sociétés uniformisé au niveau mondial prend forme. Gouvernements irlandais et estonien ont accepté jeudi 7 octobre de relever leurs taux pour rejoindre l'accord mondial de réforme de la fiscalité négocié sous l'égide de l'OCDE, levant ainsi l'un des derniers obstacles à l'aboutissement du projet. Après "des discussions détaillées, le gouvernement a approuvé ma recommandation que l'Irlande rejoigne le consensus international" sur la fiscalité, a déclaré le ministre des Finances Paschal Donohoe lors d'une conférence de presse.

"C'est une étape très importante" dans la réforme mondiale, a-t-il déclaré, précisant que pour parvenir à un compromis, l'accord parlait désormais d'un impôt sur les sociétés au taux effectif minimum de 15%, et non plus d'"au moins 15%", une formulation à laquelle Dublin était opposé car elle laissait la porte ouverte à de futures hausses.

À lire aussi — DSK, le roi de Jordanie, Tony Blair... Les "Pandora Papers" les accusent d'évasion fiscale

Dans la foulée, la Première ministre estonienne a annoncé que Tallinn rejoignait à son tour l'accord. Ce qui ne "changera rien pour la plupart des opérateurs économiques estoniens et concernera uniquement les filiales de grandes multinationales", a souligné la Première ministre Kaja Kallas.

Les regards se tournent à présent vers la Hongrie, qui reste parmi les pays qui n'ont pour le moment pas signé l'accord. Le ministre des Affaires étrangères hongrois, Peter Szijjarto, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des forces spéciales américaines sont déployées en secret depuis un an à Taïwan
Les panneaux de direction vont-ils être supprimés à Paris ?
Un sous-marin nucléaire d’attaque américain endommagé après une collision
La Chine pourra mener une invasion à grande échelle de Taïwan "d'ici 2025" selon le ministre de la Défense de l'île
Amazon s'oppose à une augmentation de ses frais de port pour les livres en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles