La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    52 073,82
    +199,02 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3842
    +0,0058 (+0,42 %)
     

Avec l'interview de Meghan et Harry, Oprah Winfrey toujours incontournable

B.P.
·4 min de lecture
Oprah Winfrey, le 7 janvier 2018, à la cérémonie des Golden Globes.  - Kevin Winter - Getty - AFP
Oprah Winfrey, le 7 janvier 2018, à la cérémonie des Golden Globes. - Kevin Winter - Getty - AFP

Son émission quotidienne s'est arrêtée il y a dix ans, mais Oprah Winfrey demeure, à 67 ans, une icône culturelle américaine et une personnalité télévisuelle incontournable, capable de faire l'événement avec son interview de Meghan et Harry, diffusée dimanche.

Elle est cheffe d'entreprises, milliardaire, considérée comme présidentiable par des millions d'Américains, mais elle n'aurait délégué à personne l'interview de l'année, une émission spéciale de deux heures diffusée dimanche sur la chaîne CBS, qui s'annonce déjà comme un événement télévisuel mondial.

"Dans un paysage médiatique saturé de sources qui donnent aux gens des informations ou du sensationnel, les gens savent qu'avec Oprah, vous allez avoir un peu des deux", explique Shennette Garrett-Scott, professeure à l'université du Mississippi, qui a donné un cours sur Oprah Winfrey.

Faire tomber les tabous

L'entretien, c'est ce qui a fait la gloire d'Oprah, née en 1954 à Kosciusko (Mississippi). Dans son émission, d'abord, lors de laquelle elle a interrogé durant 25 ans (1986 à 2011) plus de 30.000 invités, puis, depuis, ici ou là, sur sa propre chaîne OWN (Oprah Winfrey Network) ou son podcast SuperSoul.

Propulsée reporter télé à 19 ans à Nashville (Tennessee), Oprah Gayle Winfrey dit avoir compris très tôt que le reportage n'était "pas fait" pour elle. Passée au talk-show par accident, "j'ai tout de suite su que j'avais trouvé ma place".

"J'ai de la compassion, c'est simplement ma nature", disait-elle à des étudiants de Stanford en 2014 pour expliquer son succès au chevet des anonymes comme des puissants. "J'ai le désir de comprendre, d'être comprise et je veux établir le contact."

Elle "a changé le regard des gens sur le fait de s'ouvrir en public", estime Shennette Garrett-Scott. "C'est devenu acceptable parler du deuil, de la douleur, et de la joie ouvertement."

Une success story

Elevée dans une famille pauvre, agressée sexuellement durant son adolescence par un oncle et un cousin, mère à 14 ans d'un enfant mort né, self-made woman, Oprah Winfrey avait comme premier atout sa propre histoire, son authenticité, et s'est toujours présentée aux téléspectateurs sans fard.

Sa popularité est telle qu'en janvier 2018, il a suffi d'un discours enflammé pour que les réseaux sociaux la voient présidente des Etats-Unis, avant qu'elle indique qu'elle n'était pas intéressée.

Pionnière dans la représentation des afro-américains

Première présentatrice noire à percer à la télévision, Oprah, que beaucoup n'appellent que par son prénom, a su créer autour de son nom et de son image une marque, à l'influence considérable aux Etats-Unis. De cette marque, elle a fait un empire, portée par un sens des affaires très au-dessus de la moyenne.

En 2011, elle renonce à son talk-show et lance sa propre chaîne, OWN, actionnaire à parité avec le groupe Discovery. Elle cèdera, en deux fois, une partie de ses parts à Discovery, pour plus de 100 millions de dollars, au total.

En 2015, elle prend 10% du spécialiste de la perte de poids Weight Watchers, devenu WW, et associe au groupe son capital, celui d'une femme qui a alterné, tout au long de sa vie, régimes et regain de kilos. Succès immédiat. Sa fortune est aujourd'hui estimée par le magazine Forbes à 2,7 milliards de dollars.

Réinvention constante

Créature de la télévision traditionnelle, elle se repositionne régulièrement pour s'adapter aux évolutions du monde audiovisuel. Le câble s'essouffle? Elle signe un partenariat global avec la plateforme Apple TV+ en juin 2018, plus d'un an avant son lancement, en novembre 2019.

Le talk-show migre sur les podcasts? Elle fait feu de tous bois avec SuperSoul, mais aussi une nouvelle version audio de son fameux "Book Club", et même The Oprah Winfrey Show: the podcast, qui sélectionne de vieux épisodes de l'émission culte et les adapte au nouveau format.

Plus de 40 ans après ses débuts, riche, Oprah Winfrey n'a rien perdu de cette crédibilité, à la valeur inestimable, renforcée par son engagement humanitaire, qui l'a vu dépenser plusieurs centaines de millions de dollars pour diverses causes. Et sa légitimité d'intervieweuse est intacte.

"Le secret de mon émission, durant 25 ans, c'était que les gens s'identifiaient à moi, ils se voyaient en moi", expliquait-t-elle en 2014. "Et à mesure que je réussissais financièrement, (...) j'ai gardé les pieds sur terre, (...) j'ai travaillé pour rester à l'écoute."

Article original publié sur BFMTV.com