Marchés français ouverture 8 h 3 min

L'interdiction de Huawei pour la 5G provoquerait un retard considérable, s'inquiètent les opérateurs français

1 / 2

L'interdiction de Huawei pour la 5G provoquerait un retard considérable, s'inquiètent les opérateurs français

La 5G devrait assez vite devenir une réalité en France. Le gouvernement a en effet lancé le processus d'attribution des licences et un lancement commercial des premières offres est attendu pour le courant 2020.

Pour autant, les opérateurs sont très inquiets et s'interrogent sur le cas du chinois Huawei. L'équipementier est boycotté par les Américains et accusé d'espionnage. Si la France n'a pas rejoint l'appel de Washington, le gouvernement a fait passer une loi et un décret d'application les obligeant à obtenir une autorisation du secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) pour les installations d'équipements de réseaux radio-électriques.

Un texte bien trop vague pour Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms et secrétaire général d’Altice (propriétaire de BFM Business). Or Huawei est un acteur de poids dans la 4G et la 5G et équipe la plupart des opérateurs français (Bouygues Telecom et SFR notamment). Traduction, une éventuelle interdiction bousculerait le calendrier.

Invité ce mardi sur BFM Business dans l'émission "12h, L'Heure H", le responsable indique: "on a besoin que les choses soient effectivement claires. Ca fait 10 ans que Huawei est utilisé en France, ça fait près de 10 ans que Huawei est utilisé dans quasiment toutes les capitales européennes. Aujourd'hui, à la veille des investissements à faire sur la 5G, dans cette ambiance internationale, dans cette...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi