La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 950,52
    +267,30 (+0,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

L'Institut Pasteur cherche des patients pour tester un suppositoire contre le Covid-19

·1 min de lecture

L'Institut Pasteur de Lille a annoncé lundi 6 août avoir recruté son premier patient et être à la recherche de centaines d'autres pour la deuxième phase d'un essai clinique pour la recherche d'un traitement contre le Covid-19. L'essai, pour lequel l'Institut avait obtenu à la mi-juin le feu vert de l'Agence nationale de sécurité du médicament, doit mesurer l'efficacité du clofoctol dans la prévention de l'hospitalisation et dans la prise en charge précoce de patients atteint du Covid-19.

Mais au vu du délai pris pour autorisations, attendues depuis janvier, des critères dans le choix des patients — âgés de plus de 50 ans, non-vaccinés et présentant au moins un symptôme du Covid-19 — du progrès de la vaccination en France et de l'intervalle des vacances d'été, "il ne commence que maintenant", a expliqué à l'AFP le Professeur Xavier Nassif, directeur général de l'Institut.

À lire aussi — Une vaccination complète réduirait de moitié le risque de Covid long

L'Institut souhaite recruter "entre 350 et 700 patients" par le biais de médecins généralistes et de laboratoires. Dans l'immédiat, les recrutements ne concernent que les Hauts-de-France, mais "nous cherchons à les étendre à d'autres régions, notamment aux Antilles", a précisé Xavier Nassif. "Cela aurait été plus facile de le faire il y a six mois", mais, en dépit des progrès de la vaccination en France "tout le monde reste motivé, car on ne sait pas comment cette épidémie va se finir", et que "tous les pays n'ont pas le même accès (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

L'émission quotidienne d'ethers sur Ethereum est devenue pour la première fois négative
Le bitcoin consommerait 0,5% de l'électricité dans le monde et 7 fois plus que Google
Protonmail a fourni des informations à la police française menant à l'arrestation d'activistes pour le climat
Comment le premier touriste spatial de SpaceX a choisi ceux qui vont l'accompagner à bord de la fusée
La promotion de cryptomonnaies par des célébrités comme Kim Kardashian inquiète les régulateurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles