Marchés français ouverture 2 h 10 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 081,94
    +206,71 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 210,31
    +327,85 (+1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    29 103,42
    +1 588,05 (+5,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    836,18
    +49,56 (+6,30 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

L'insertion professionnelle des jeunes durant la crise

·1 min de lecture

L'insertion professionnelle des jeunes a progressé moins vite avec la crise

Paris, AFP - En juillet 2020, un an après leur sortie d'études, l'insertion des apprentis et lycéens professionnels de niveau CAP à BTS s'était améliorée par rapport à leur situation à 6 mois, en janvier, mais avait progressé moins vite avec la crise, selon une étude Depp-Dares publiée jeudi.

Entre janvier et juillet, la hausse du taux d'emploi est de 3 points, similaire pour les jeunes apprentis et pour les lycéens professionnels.

En juillet 2020, un an après leur sortie d'études à l'été 2019, 65% des apprentis ont un emploi salarié dans le privé contre 62% en janvier, le taux d'emploi augmentant d'un point pour les BTS à trois points pour les CAP. Pour les lycéens professionnels, 44% ont un emploi salarié en juillet contre 41% en janvier.

Mais, du fait de la crise économique, cette amélioration est moindre que pour la génération précédente, sortie en 2018, et ce à tous les niveaux de formation.

La hausse globale du taux d'emploi par rapport à l'insertion à 6 mois était alors de 6 points pour les apprentis et de 8 points pour les lycéens professionnels.

Pour certains groupes de spécialités, notamment de "Secrétariat, communication et information", dont une partie des formations est liée au spectacle, les taux d'emploi ont diminué entre 6 et 12 mois. À l'inverse, dans les spécialités "Services aux personnes (santé, social)", l'emploi a plus fortement progressé qu'en moyenne (+ 6 points), notamment pour le baccalauréat professionnel "accompagnement, soins et services à la personne".

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles